Walmart en Chine, fraude découverte

En Chine, Walmart a commencé à retirer de la vente ses produits contenant de la viande d’âne. Leur analyse ADN a révélé la présence de viande de divers animaux, y compris le renard. Selon le quotidien China Daily, les produits auraient été écoulés à Jinan, capitale de la province de Shandong.

Ce n’est pas le premier faux pas du géant américain en Chine. En 2011, Walmart et Carrefour France ont été condamnés pour de fausses promotions sur des articles dont la valeur avait été gonflée pour l’occasion. Comme le rapporte la Xinhua press agency, la Commission pour le Développement National et les Réformes – chargée de la planification économique et du contrôle des prix – a appliqué une sanction équivalente à cinq fois la somme gagnée illégalement par Walmart.

Ce scandale est similaire à celui qui a secoué l’Europe en 2012, lorsque de la viande de cheval fut trouvée dans de nombreux produits soi-disant à base de boeuf. La production alimentaire italienne reste quant à elle en-dehors de ce type de fraudes, protégée par un système de garanties s’appuyant sur des contrôles officiels, mis en oeuvre par le Ministère de la Santé et un corps spécifique des Carabinieri (NAS).