Vin mousseux italien

Le vin mousseux italien, les bulles naturelles

Le meilleur vin mousseux italien fait partie des spumanti naturali, qui ne deviennent pas effervescents par adjonction de CO2, mais par la refermentation naturelle d’une certaine quantité de sucre. Les deux méthodes principales employées pour obtenir ce type de vin sont Classic et Charmat. Le vrai style italien est obtenu de la deuxième manière, la refermentation étant effectuée en autoclaves. Ce procédé  permet de faire coïncider la nécessité de contenir les coûts de production et l’envie d’exploiter au mieux les caractéristiques aromatiques du raisin, une union considérée impossible dans d’autres pays producteurs de vin.

En Italie, le vin mousseux appartient à une catégorie qui, selon les normes européennes, doit son effervescence à un processus de fermentation alcoolique fermé, y compris pour ceux dont le gaz vient d’un ajout de dioxyde de carbone, avec une pression minimum de 3 bars et une température de 20 degrés.

C’est le fruit lui-même qui contribue à la célébrité du grand vin mousseux italien, grâce à des variétés telles que Moscato blanc et jaune, Lambrusco, certaines Malvasies, Brachetto, Glera et Erbaluce, en plus des classiques Chardonnay et Pinot.