Un demi-siècle de DOC

Le label DOC (Denominazione di Origine Controllata) pour les vins a 50 ans, un anniversaire à célébrer pour l’agroalimentaire italien. Un demi-siècle est passé depuis l’approbation de la loi de 1963, qui instituait la protection des noms d’origine géographique pour défendre les producteurs de raisin et de vin, et offrir de meilleures garanties au consommateur. Si, en France, les premières lois autorisant des étiquettes de ce type (AOC, Appellation d’Origine Contrôlée), datent de 1919, la première certification de qualité garantissant l’unicité d’un produit en lien avec son territoire de production, fut justement la DOC, dans les années 60.

Aujourd’hui, le label est attribué à 334 vins italiens, auxquels s’ajoutent 73 DOCG (Denominazione di Origine Controllata e Garantita). Le régime italien est compatible avec le programme européen des produits AOP et IGP. Nombreuses seront, ou ont été, les occasions, cette année, de réfléchir sur les Appellations en tant qu’outil de protection, mais aussi de promotion directe ou indirecte. Une de celles-ci fut, par exemple, la présentation, à Vinitaly, du rapport "50 ans de DOC italiennes", document accessible sur le site internet du Ministère aux Politiques Agricoles.