Nutrition

Un bon cadre alimentaire contre les néphropathies

Un bon cadre alimentaire contre les néphropathies

L’insuffisance rénale chronique est une maladie dégénérative irréversible: le rein perd progressivement sa capacité à filtrer; au stade terminal, l’insuffisance rénale nécessite un traitement par dialyse ou par greffe.
Il a été démontré qu’un régime hypoprotéique est fondamental pour ralentir la progression de la maladie. Les patients atteints de néphropathies doivent en effet réduire au maximum leur consommation de protéines, et favoriser celles d’origine animale, tout en suivant une diète contenant peu de sodium et phosphore, dont le filtrage est difficile pour des reins malades. Ces précautions servent également à éviter les complications typiques de cette maladie.
Les aliments hypoprotéiques aident à diminuer l’apport en mauvaises protéines, en faveur des protéines animales. Ces aliments favorisent une alimentation complète et variée, car adaptés aux exigences, savoureux et pratiques. Ils représentent donc une thérapie vitale pour les patients atteints d’insuffisance rénale, et permettent aux patients atteints de retrouver une qualité de vie similaire à celle qu’ils menaient avant le diagnostic.