Stricte vigilance

Starbucks, la plus grande chaîne de cafétérias du monde avec un millier de locaux en Chine, a été accusée par la télévision chinoise de spéculer sur les prix. C’est un reportage de la CCTV (China Central Television), la chaîne étatique la plus importante de Chine continentale, qui a lancé l’alarme après avoir comparé les prix des Starbucks de différents continents. En Chine, un caffelatte moyen coûte étrangement 35% de plus qu’à Chicago et 10-11% de plus qu’à Londres.

Ce cas et celui du cartel de nourriture pour bébés démontrent que les autorités et les médias de Pékin observent une stricte vigilance en ce qui concerne la spéculation aux dépens de leurs citoyens.

En Chine, les ventes de café au détail ont subi une croissance de 90% entre 2007 et 2012, et les analystes sont tous d’accord pour affirmer que, d’ici 2020, le marché du "consommateur de café" chinois deviendra le plus important au monde, dépassant les Etats-Unis et le Brésil.