Street Food

Erbazzone

Erbazzone

Erbazzone de Reggio, street food d’Emilie

Erbazzone de Reggio, expression de la nourriture pauvre traditionnelle, aujourd’hui street food à déguster dans les rues de Reggio Emilia, éventuellement accompagné d’un verre de Sauvignon de Parme. Il s’agit d’une tarte salée, composée de pain azyme (« fuiada« ) et d’une farce de blettes bouillies, oeufs, échalotte, oignon, ail et Parmesan, enrichie parfois avec du lard. L’erbazzone original est appelé « Scarpsòun« , à cause de l’emploi des côtes des légumes, en dialecte « scarpa« .

Certains imaginent le premier erbazzone de Reggio façonné par une « redzora » (femme qui préparait la pâte), mais l’absence de levage suggère un croisement avec la culture hébraïque. Le Consortium Erbazzone Reggiano attribue sans aucun doute le plat au ghetto juif, très peuplé au Moyen-âge, et a même identifié le four dans lequel un erbazzone a été cuit pour la première fois, à via Aquila en plein centre ville.

L’erbazzone de Reggio, une recette médiévale, transmise en Romagne également sans variation, et de nos jours appréciée dans la cuisine de rue. Dans sa version « street », il existe des variantes, on la consomme debout, mais sa saveur d’Italie riche et authentique demeure.

A propos de l'auteur

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire