Secteur croissant grâce au « fait maison »

Les six premiers mois de 2013, les ventes du secteur farine en grande distribution ont subi une augmentation de 2,4% du volume et 7,5% de la valeur. La "renaissance" des farines (blé tendre, blé dur, maïs et autres) va de pair avec la crise en Italie. Leur présence de plus en plus fréquente sur la liste de courses des italiens est commentée par notre partenaire DM, dans un long et intéressant article. Ce sont surtout les farines spéciales (à usage spécifique) et les mélanges qui ont conquis de nouvelles parts de marché, pour plus de 70 millions d’Euro, dans un marché qui en vaut 200, et qui ont permis une croissance de 14% de la valeur et de 7% du volume.
La performance des farines est liée à la nécessité d’économies causée par la crise économique. Ce contexte a également favorisé l’affirmation des farines sans gluten, récompensant ainsi les entreprises assez courageuses pour innover dans un marché somme toute extrêmement traditionnel. Par conséquent, les gâteaux, les pâtes ou le pain fait maison reviennent à la mode. La recherche de produits plus authentiques comme matières premières de qualité, accompagne tout naturellement le retour du "fait maison".