AccueilProgressStop faim en Europe, initiative populaire

Stop faim en Europe, initiative populaire

»Shaut vers le gloire touchant 8% de la population européenne','Arrêtez la famine! '. C'est l'initiative populaire des citoyens européens, que la Commission européenne devra faire sienne et soumettre au processus législatif de l'UE.

La malnutrition, entre faim et excès. Les statistiques de Trilussa

En 2016, la faim est revenue grandir dans le monde après plus d'une décennie de déclin, avec une nouvelle aggravation en 2017. La situation s'est également aggravée en Europe et en Asie centrale où actuellement 14,7 millions de personnes souffrent de graves carences nutritionnelles. (1)

La malnutrition en Europe et dans le monde en même temps, il y a une autre urgence sans précédent, dans la direction opposée seulement. Obésité, surpoids et maladies apparentées. Ce qui était autrefois défini comme les « maladies du bien-être » s'est plutôt propagé partout, même dans les pays en développement et en particulier dans les groupes de population les moins aisés. 

Mal bouffe, mal bouffe, en fait, il a tendance à être plus facilement disponible sur les cinq continents. Et c'est généralement moins cher que les aliments équilibrés et nutritifs dont tout le monde a besoin.

A qui peu ou rien, à qui trop et encore plus. Inégalités, exploitation et spéculation rappellent la métaphore du poulet inventée par Trilussa, jamais aussi actuelle. (2) 

 

»Laissez-moi vous expliquer: à partir de là, vous pouvez compter que s'ils le font

selon les statistiques actuelles

il s'avère que vous touchez un poulet par an :

et, s'il n'entre pas dans vos dépenses,

les statistiques sont les mêmes

parce qu'il y a une grotte qui magna deux '

('Statistiques', poème, Trilussa)

Faim zéro, objectif 2030 de l'ONU

JE 'Objectifs de développement durable'(ODD) convenu aux Nations Unies pour 2030 envisagent 'fin de la pauvreté (extrême)estzéro faim', respectivement, à la 1ère et à la 2ème place. (3)

»Zéro faim ', 'Éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire et améliorer la nutrition et promouvoir une agriculture durable'. Les États membres sont tenus de prendre des mesures concrètes avec des actions certaines et réalisables afin de poursuivre l'objectif de développement durable, en éliminant toutes les formes de malnutrition, y compris le manque de micronutriments et la suralimentation.

Tout est clair avec des mots. En effet, dès 2000, les 191 États membres de l'ONU s'étaient engagés à éradiquer l'extrême pauvreté et la faim dans le monde d'ici 2015. C'était précisément le premier des 8 Objectifs du Millénaire pour le développement

La crise mondiale cependant, il s'est aggravé, au lieu de se résoudre, confirmant le manque de fiabilité de presque tous les gouvernements de la planète, à l'exception du chinois (le seul à avoir respecté ses engagements). Ainsi aujourd'hui 815 millions d'individus souffrent de la faim, qui est la cause de 45% des décès d'enfants dans les 5 ans de vie (3,1 millions). 1,2 million d'autres vivent dans des conditions d'extrême pauvreté.

Faites ce pas en avant la faim dans le monde touchera 2,8 millions de personnes d'ici 2050. Il faudrait 267 millions de dollars américains d'aide supplémentaire chaque année. Des cacahuètes, comparées aux dépenses militaires qui au contraire continuent de croître, alimentant la terreur et le malaise. (4)

La faim en Europe, initiative populaire

Le 19.7.18, la Commission enregistré l'initiative citoyenne européenneArrêtez la faim qui touche 8% de la population européenne".

L'initiative citoyenne c'est un outil innovant de participation active à la politique européenne, prévu par le traité de Lisbonne. (5)

»Arrêtez la faim ' vise à obtenir des actions concrètes des gouvernements des États membres de l'UE, afin d'assurer l'éradication du problème. Les domaines d'intervention sont au nombre de 5 :

1) réduire le gaspillage alimentaire, avec pour objectif de valoriser 44 millions de tonnes de nourriture en Europe d'ici deux ans,

2) introduire une taxe sur les transactions financières, pour générer 30 milliards d'euros par an,

3) confier aux pouvoirs publics la responsabilité de gérer le problème de la malnutrition,

4) arrêter les phénomènes spéculatifs sur la production alimentaire,

5) garantir à tous les individus un niveau élémentaire de droit à l'alimentation, conformément à la déclaration universelle des droits de l'homme.

En un mot, encore une fois, Égalité. La valeur qui manque à la société pour retrouver les attributs de la civilisation et de la démocratie.

Dario Dongo et Jessica Trombin

Notes

(1) Données FAO (Organisation pour l'alimentation et l'agriculture)

(2) Trilusa, alias Carlo Alberto Salustri, 1871-1950

(3) https://www.un.org/sustainabledevelopment/wp-content/uploads/2016/08/2_Why-it-Matters_ZeroHunger_2p.pdf

(4) Rappelons que la Syrie assiégée par les forces occidentales est l'un des trois premiers pays en termes de nombre de migrants en fuite (données UNHCR, 2018)

(5) L'initiative populaire peut être promue par 7 citoyens de l'UE, disposant du droit de vote, résidant dans au moins 7 États membres. Après vérification de la recevabilité et enregistrement par le Collège des Commissaires, la collecte des signatures débute pour une durée de 12 mois. Si un million de signatures sont recueillies, la Commission est tenue de prendre une décision motivée dans les trois mois suivants. Décider de donner suite ou non à la demande de l'initiative

+ de publications

Dario Dongo, avocat et journaliste, docteur en droit alimentaire international, fondateur de WIISE (FARE - GIFT - Food Times) et Égalité.

+ de publications

Articles connexes

Articles récents

Commenti récentes

Traduire "