AccueilProgressL'agriculture sociale, des opportunités à soutenir

L'agriculture sociale, des opportunités à soutenir

L'agriculture sociale place l'Italie à l'avant-garde de l'utilisation de la terre comme outil éducatif et thérapeutique, d'inclusion et d'intégration.

En attendant les orientations du MiPAAF visant à diffuser cette ressource précieuse pour la société et les écosystèmes, quelques pistes de réflexion sont proposées.

Agriculture sociale, histoire et fonctions

Il fait référence à l'agriculture sociale en ce qui concerne un ensemble de pratiques agricoles intégrées à des activités éducatives, sociosanitaires et de (ré)insertion professionnelle, au bénéfice des couches défavorisées de la population ou menacées de marginalisation, ainsi que des enfants et des jeunes.

Les expériences mûris en Italie dès les années 60, bien qu'ils ne relèvent pas d'un modèle unitaire (en termes de type d'organisation, d'activités menées, de destinataires et de sources de financement), ils sont toujours liés à des fonctions sociales et thérapeutiques. (1) Fonctions spécifiques aux modèles agriculture paysanne familiale et coopérative ou communautaire, c'est-à-dire inspirée par la solidarité et le mutualisme. (2)

Agriculture sociale, loi 141/2015

Loi 18.8.15 n. 141 qualifiée d'agriculture sociale »les activités exercées par les entrepreneurs agricoles visés à l'article 2135 du code civil, individuellement ou en association, et par les coopératives sociales (...), visant à réaliser :

a) placement socio-professionnel des travailleurs handicapés et des travailleurs défavorisés', (règlement UE 651/14, article 2 points 3 et 4),'personnes defavorisées'(loi 8.11.91 n. 381, article 4) et'les mineurs en âge de travailler inclus dans des projets de réhabilitation et d'accompagnement social,

b) prestations et activités sociales et de service aux communautés locales à travers l'utilisation des ressources matérielles et immatérielles de l'agriculture pour promouvoir, accompagner et mettre en œuvre des actions visant le développement des compétences et aptitudes, l'insertion sociale et professionnelle, les loisirs et les services utiles à la vie quotidienne,

c) services et services qui accompagnent et soutiennent les thérapies médicales, psychologiques et de réadaptation visant à améliorer les conditions de santé et les fonctions sociales, émotionnelles et cognitives des sujets concernés également par l'aide d'animaux d'élevage et la culture de plantes,

d) des projets visant à l'éducation environnementale et alimentaire, à la sauvegarde de la biodiversité ainsi qu'à la diffusion de la connaissance du territoire par l'organisation de fermes sociales et éducatives reconnues au niveau régional, telles que des initiatives d'accueil et d'hébergement pour les enfants d'âge préscolaire et les personnes en difficulté sociale, physique et mentale » (Loi 18.8.15 n. 141, article 2. Voir note 3).

Loi 141/2015, 6 ans de limbes

Le Forum National de l’Agriculture Sociale a lancé en 2011 une démarche visant à faire reconnaître la valeur de ces activités et à favoriser leur diffusion. La loi 141/2015 a représenté une première étape, qui a été suivie par la création de l'Observatoire national le 26.1.17. (4)

Après 6 ans depuis l'entrée en vigueur de la loi, le Forum constate cependant l'extrême lenteur de sa mise en œuvre. Ce n’est qu’en 2019 que le MiPAAF a publié les arrêtés ministériels requis par la loi. Et ses orientations sont toujours attendues, même si les partenaires sociaux ont déjà proposé leur contribution.

L'agriculture sociale, les opportunités de l'époque

Maintenant plus que jamais le développement concret de l'agriculture sociale pourrait offrir des solutions utiles pour concilier des besoins multiples, dans une logique qui dépasse la « multifonctionnalité » et bien-être local. En effet, l'agriculture sociale :

- propose des réponses concrètes aux phénomènes actuels tels que la migration, les inégalités et l'exclusion sociale des personnes vulnérables, (5)
- a un fort potentiel en termes de renouveau social, grâce à la conversion des biens confisqués aux mafias en activités coopératives et solidaires, (6)
- peut être proposé, dans cette période historique, comme un antidote aux problèmes psychologiques aggravés par la crise en cours. Offrir également des opportunités d'emploi à ceux qui ont perdu leur emploi. (sept)

Agriculture sociale, les limbes européens

il y a 9 ans le Comité économique et social européen (CESE) avait proposé de créer une plate-forme européenne sur l'agriculture sociale, afin de "créer une communauté européenne stable de pratiques d'agriculture sociale, en la plaçant dans la maison commune des organisations de la société civile de l'UE'. (8)

La Commission européenne sous l'impulsion de Jean-Claude Juncker, il néglige cependant la valeur sociale de l'agriculture. Comme l'ont montré les traités toxiques (UE-Mercosur, surtout) et l'indifférence substantielle à l'égard de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des agriculteurs et des travailleurs des zones rurales, le 19.11.18. (9)

Agriculture sociale, agroécologie, agriculture paysanne

Agroécologie a fait à son tour l'objet d'un manuel spécial de la FAO (Organisation pour l'alimentation et l'agriculture), en 2019. L'Agence des Nations unies recommandait à ses 194 pays membres - et à l'Union européenne, qui y adhère également - d'encourager et de soutenir les systèmes agricoles à petite échelle, modèles d'innovation sociale et de solidarité ainsi que de respect des écosystèmes. (10) En vue, entre autres, de contribuer à la réalisation du 17 Objectifs de développement durable (ODD) dans l'Agenda 2030 des Nations unies.

La Coordination Européenne de La Via Campesina (CEVS) - à l'occasion de la journée internationale de la lutte paysanne, 17.4.21 - transmis au décideur politique du Vieux Continent un appel du fond du cœur pour la survie des micro-entreprises agricoles. (11) Le commissaire à l'agriculture et au développement rural, Janusz Wojciechowski, a fait un retour partiel sur les demandes susmentionnées, en faisant l'hypothèse de l'introduction de seuils pour les contributions directes dans la politique agricole commune. (12) Cependant, en négligeant encore une fois les facteurs écologiques et sociaux qui caractérisent cette approche.

Dario Dongo et Giulia Caddeo

Notes

(1) Pascale A., Centre italien pour le développement de la psychologie. Agriculture et santé mentale. Théâtre naturel. 15.9.07, https://www.teatronaturale.it/tracce/cultura/3931-agricoltura-and-salute-mentale-la-possibilita-di-vivere-all-aria-aperta-e-di-coltivare-la-terra-apporta-notevoli-benefici-oggi-le-fattorie-sociali-svolgono-un-ruolo-determinante.htm Francesco Di Iacovo. Agriculture sociale : quand la campagne cultive les valeurs (Franco Angeli, Milan, 2008)
(2) Le travail agricole présente de nombreuses particularités qui peuvent aider ceux dont l'identité a été perdue ou gravement compromise. En fait, il :

- apporte divers bénéfices psychologiques car les tâches à accomplir sont relativement simples et variées, elles ne sont pas répétitives et favorisent l'implication émotionnelle par le soin des animaux et des plantes (co-thérapie),
- permet à la personne de participer à toutes les étapes du processus (du semis à la récolte, consommation, transformation et vente) et de suivre en direct les résultats de son engagement,
- fait entrer l'individu directement dans la dynamique économique de l'entreprise,
- permet d'adapter les rythmes de travail des personnes insérées dans des programmes de travaux préparatoires, d'ergothérapie ou d'ergothérapie, de réadaptation,
- répond au besoin de transmettre un horizon de valeurs centrées sur la vie humaine, qui au contact de la terre retrouve une dimension authentique,
- éduque au respect de la nature et de l'environnement.
École itinérante d'agriculture (2020). Agriculture sociale, bien-être régénérateur et développement local en milieu rural. https://scuolaambulantediagricolturasostenibile.wordpress.com/2021/04/10/agricoltura-sociale-welfare-rigenerativo-e-sviluppo-locale-nelle-aree-rurali/amp/

(3) Loi 18.8.15, n. 141. Dispositions relatives à l'agriculture sociale. (15G00155) (GU General Series n.208 du 08-09-2015)

(4) Loi 141/2015, article 7

(5) https://www.cia.it/news/notizie/lagricoltura-sociale-i-migranti-partiti-nuovi-progetti-di-ases-cia-agricoltori-italiani/

(6) «Libera Terra», par exemple, est la marque de l'association «Libera», fondée par Don Luigi Ciotti. Il est utilisé par un groupe de coopératives sociales agricoles qui ont reçu en prêt les biens confisqués aux mafias. Et c'est le brand mieux connue que l'agriculture sociale, au niveau national, grâce aussi au soutien de LegaCoop. V https://www.liberaterra.it/it/http://www.cooperareconliberaterra.it/filiera-responsabile-incontro-coop-alleanza-3-0-e-libera/

(7) Giorgia Canali. Coronavirus, il est maintenant temps d'investir dans l'agriculture sociale. L'empreinte. 10.5.20 https://www.lastampa.it/economia/agricoltura/2020/05/10/news/coronavirus-adesso-e-arrivata-l-ora-di-investire-sull-agricoltura-sociale-1.38827732

(8) CESE. Une première reconnaissance officielle de l'agriculture sociale par les institutions européennes. 6.6.12, https://www.eesc.europa.eu/it/documents/a-first-official-recognition-of-social-agriculture-by-part-of-the-European-institutions#downloads

(9) Dario Dongo. Droits des paysans, Déclaration des Nations Unies. GIFT (Great Italian Food Trade ). 23.11.18/XNUMX/XNUMX, https://www.greatitalianfoodtrade.it/progresso/diritti-dei-contadini-dichiarazione-onu

(10) Dario Dongo, Camilla Fincardi. Agroécologie, ODD, salut. Le Décalogue de la FAO. GIFT (Great Italian Food Trade ). 12.4.20/XNUMX/XNUMX, https://www.greatitalianfoodtrade.it/progresso/agroecologia-sdgs-salvezza-il-decalogo-della-fao

(11) ECVC. Lettre ouverte pour la Journée internationale des luttes paysannes, 17.4.21. L'Europe a besoin de plus d'agriculteurs. https://www.eurovia.org/wp-content/uploads/2021/04/EN_17th_April-Open_letter-Europe_Needs_More_Farmers.pdf

(12) Natasha Foote. Le commissaire à l'agriculture pointe du doigt la PAC pour la disparition des petites exploitations. Euroactiv. 19.4.21/XNUMX/XNUMX, https://www.euractiv.com/section/agriculture-food/news/agriculture-commissioner-points-finger-at-cap-for-demise-of-small-farms/

+ de publications

Dario Dongo, avocat et journaliste, docteur en droit alimentaire international, fondateur de WIISE (FARE - GIFT - Food Times) et Égalité.

+ de publications

Diplômé en droit, master en Alimentation, Droit & Finance. Il a étudié le thème des achats verts et des politiques alimentaires urbaines dans le secteur de la coopération internationale et de la paix de la ville de Turin.

Articles connexes

Articles récents

Commenti récentes

Traduire "