Procédés de production soutenables

Dès 2014, Unilever fabriquera ses produits d’hygiène avec l’huile extraite des algues: une part du plan de durabilité du groupe qui compte n’utiliser que des ressources agricoles durables d’ici 2020.

Solazyme, une société californienne spécialisée dans l’extraction des substances nutritives contenues dans les algues, dont, entre autres, les graisses, fournira l’huile à Unilever. Le procédé est le suivant, comme l’explique notre partenaire média Fatto Alimentare: on récolte une grande variété de matières premières végétales (herbes, résidus de canne à sucre et céréales) pour nourrir les algues unicellulaires ayant la capacité naturelle de synthétiser l’huile, le tout dans d’immenses réserves aquatiques.

Comme l’aquaculture durable, l’huile extraite des algues est un espoir concret pour la planète dans les années à venir. Elle provient de cultures aquatiques écologiques et permet une production de nutriments optimale, sans consommation d’énergie ou d’impact sur l’environnement. Ces cultures peuvent en outre être réalisées à échelle réduite. Il est indispensable de continuer la recherche et le transfert du savoir, afin que les communautés locales des divers continents soient en mesure de produire elles-mêmes des aliments à haute valeur biologique en respectant l’habitat.