Officiellement dans le registre UE

Après la période prévue par les normes européennes, les pâtes de Gragnano, qui pouvaient déjà se vanter du label IGP, ont obtenu la reconnaissance officielle de l’UE, et sont ainsi devenues le produit italien numéro 254 à être introduit dans le registre UE des indications géographiques. Comme on peut le lire dans une note de la Commission UE, ces pâtes sont "connues pour leur méthode de production traditionnelle, à l’aide d’outils en bronze, la rendant rugueuse, ce qui permet aux sauces de s’y attacher plus facilement".

D’autres éléments uniques caractérisent les pâtes de Gragnano: la sélection scrupuleuse des matières premières qui contiennent 30% de protéines en plus par rapport à celles utilisées en industrie; l’utilisation de l’eau de Gragnano, idéale pour lier la semoule; la température, jamais supérieure à 50°C et le temps de séchage, de deux jours au minimum.

Le label IGP récompense la ténacité d’un groupe d’entreprises qui a su résister dans les moments les plus difficiles, en continuant d’offrir des produits de grande qualité à des milliers de consommateurs passionnés. Avec une confiance renforcée par le titre européen, le Consortium Pasta di Gragnano se prépare désormais à investir les marchés européens et mondiaux.