Nutrition

Contre l’obésité et le diabète

Contre l’obésité et le diabète

Le gouverment du Mexique a entamé une croisade contre la malbouffe, pour combattre l’obésité et le diabète, à travers des réformes fiscales. Ces mesures, soutenues par l’OMS, auront pour conséquence d’augmenter le prix des boissons sucrées sans alcool, et d’imposer une taxe de 8% sur le « junk food ». Le projet, présenté par le président Enrique Peña Nieto, est la réponse à ce que l’ONU a défini une « urgence nationale » pour le Mexique.

Selon Il Fatto Alimentare, le Mexique est le pays dont la consommation annuelle de boissons sucrées est la plus haute (180 litres par personne), et se trouve juste derrière les Etats-Unis pour son nombre d’adultes obèses, le phénomène étant en pleine croissance chez les enfants également.

L’objectif de cette croisade est d’encourager les consommateurs à acheter moins de ce type d’aliments pour investir les recettes dans des initiatives favorables aux populations rurales, telles qu’amélioration des infrastructures ou accès à l’eau potable. C’est trop souvent la rareté de cette ressource vitale qui légitime l’achat de soft drinks.