News Alimentation Et Boissons

Une myriade de parfums

La glace italienne ou gelato, qu’on la déguste sur un cornet ou dans une coupe, est mondialement célèbre. Le secret d’une bonne glace, mis à part évidemment la sélection d’ingrédients de qualité optimale, réside dans un bon équilibre entre les différents parfums. Ceux-ci vont du chocolat aux fruits, ces derniers étant cultivés sur un territoire qui, par sa position géographique, garantit des produits de première catégorie.
En Italie, on mange des glaces tout au long de l’année. Elles sont le fruit d’une longue tradition: Bernardo Buontalenti, originaire de Florence, les introduisit à la cour de Catherine de Médicis au milieu du 16e siècle. Mais le premier à vendre la glace au public, une centaine d’années plus tard, fut le sicilien Francesco Procopio dei Coltelli. C’est alors qu’a commencé la route vers la perfection.
La glace artisanale, caractérisée par un goût plus intense, est préférable à celle industrielle, également pour son contenu réduit en graisses et son apport calorique plus bas. Elle est servie à une température légérement plus haute, offrant ansi une consistance plus riche et crémeuse. En barquette ou toute fraîche sortie de chez l’artisan, la glace italienne est un délice pour le palais.