News Alimentation Et Boissons

Une idée sicilienne

Actuellement, la mode est à la production d’éthanol à partir des déchets de la biomasse, en particulier les agrumes. InoesBio, une société de Floride, serait prête à commercialiser ce que la presse spécialisée a défini comme la "première production d’éthanol à l’orange".
Des financements pour des millions, même de la part de l’Etat auraient contribué à transformer le rêve en réalité.
Aux Etats-Unis, l’idée d’investir dans les biocarburants produits à partir des déchets d’agrumes remonte aux engagements pris en 2009, dans le cadre de la législation sur les énergies renouvelables, qui a fixé un seuil de production à un milliard de gallon, limite dont les USA sont encore fort éloignés. La même année, le Département américain pour l’Agriculture (USDA) annonçait la mise au point du processus de transformation des déchets d’agrumes, qui pourrait finalement porter ses fruits, après presque cinq ans.
Mais une entreprise sicilienne a devancé tout le monde et ce, sans aucune subvention publique: AgrumiGel, basée dans la province de Messine, a entamé ses activités de recherche et de développement en 2005, et produit de l’éthanol à partir de ses propres déchets de production depuis 2009, époque à laquelle, en d’autres points de la planète, on venait de commencer à travailler sur une idée en phase d’étude.