News Alimentation Et Boissons

Une amende de 2.000 à 20.000 Euro

Le Consortium pour la Défense du Prosecco DOC a engagé un "agent spécial" pour surveiller la vente et le service du Prosecco, comme le rapporte notre partenaire média DM.

L’"agent Prosecco" est chargé de procéder à des inspections, afin de vérifier l’authenticité des bouteilles servies dans les bars, restaurants et tout autre point de vente. Les contrôles se feront dans les règles de l’art, en collaboration  avec l’IGP, l’institut italien pour la garantie de la qualité.

Ce 007 ne possède pas le permis de tuer, mais celui d’infliger des amendes s’élevant de 2.000 à 20.000 Euro, ce qui, étant donné le climat économique actuel, est un risque énorme pour les éventuels fraudeurs. Les détaillants et les opérateurs publics ne sont pas à l’abri de cette amende, reconnue par le Ministère aux Politiques Agricoles, dont l’objectif est la lutte contre les fraudes.