News Alimentation Et Boissons

Soupçons de cartel

Soupçons de cartel

Les autorités chinoises ouvrent une enquête pour pratique de cartel dans le marché du lait en poudre, et Nestlé et Danone annoncent la réduction de leurs prix. La consommation de lait en poudre connaît une expansion impressionnante en Chine, dans un marché dominé par les marques étrangères, pour diverses raisons exposées dans nos pages de GIFT. En résumé, depuis le scandale du lait à la mélamine de 2008, les consommateurs chinois choisissent de plus en plus les produits étrangers.
Les sociétés locales de propriété de Danone et Nestlé – ainsi que les sièges de Mead Johnson et Abbott – ont fait l’objet d’une enquête directe. Avant même d’en connaître le résultat, Wyeth Nutrition (rachetée l’année dernière par Nestlé) et Dumex (contrôlée par Danone) ont annoncé une baisse des prix de leur lait dès 2014.
La Chine vise à un renforcement de la production locale, grâce à un plan de rationalisation de l’offre. Le cas de China Mengniu Dairy est exemplaire: jadis accusée de vendre du lait contaminé, la compagnie est aujourd’hui devenue leader national du secteur, englobant des boites plus petites et s’alliant avec des entreprises européennes afin d’augmenter les standards de sécurité et de qualité.