News Alimentation Et Boissons

Réforme de la politique agricole

Au forum intitulé "Cultiver le Futur: une Nouvelle Politique Agricole Commune pour l’Italie", une modification de la proposition de la Commission Européenne a été discutée, afin de rendre la réforme du secteur agricole moins bureaucratique et plus proche des fermiers européens.
Paolo De Castro, président de la conférence, a précisé que dans ce domaine, "il est crucial de vaincre la faim et la pauvreté, mais aussi de relever le nouveau défi de la pénurie de nourriture". Il a ensuite expliqué que, dans le cadre d’une nouvelle Politique Agricole Commune, il ne suffit pas d’investir plus dans l’infrastructure rurale et l’éducation des zones pauvres, mais qu’il faut aussi recommencer à financer la recherche dans les pays plus riches.
Actuellement, la Chine et le Brésil sont des guides dans cette tentative. Ils ont énormément progressé vers leur émancipation, et reçoivent une attention croissante de la part de l’Europe.
Pour le représentant italien au Parlement Européen, "il est également indispensable de soutenir les efforts de la FAO pour améliorer la gouvernance. C’est une action primordiale qui doit permettre de distinguer les investissements en faveur de la croissance de ceux destinés à piller les ressources naturelles".