News Alimentation Et Boissons

Protection des vins et liqueurs

Combattre la contrefaçon des vins et des liqueurs européens est une des priorités de l’Union Européenne, d’où l’accord avec la Chine souscrit  par Dacian Ciolos, Commissaire Européen pour l’Agriculture et le Développement Rural et Zhi Shuping, Ministre chinois de l’Administration Générale pour le Contrôle de la Qualité, les Inspections et la Quarantaine.
La lettre d’intentions, signée à Pékin le 24 juillet 2013, pose les bases de la collaboration entre les autorités des deux continents, afin de garantir la meilleure protection du marché et des consommateurs chinois contre d’éventuelles fraudes d’alcools.
L’accord prévoit un échange d’informations régulier sur les opérateurs et les marchandises suspects, et une attention particulière aux documents les accompagnant, à l’authenticité des certificats d’origine, et au respect des cahiers des charges spécifiques des boissons.
L’adoption de nouveaux systèmes de vérification sur les produits en transit et leur traçabilité est également prévue, à l’aide de prélévements d’échantillons et d’analyses de laboratoire, par un personnel spécialement formé pour ses actions.
Ce plan fait partie du partenariat stratégique global UE-Chine et sera activé grâce aux programmes de financement existant des deux côtés.