News Alimentation Et Boissons

Objectif: leadership

Objectif: leadership

Selon le journal “Il Fatto Alimentare”, l’Italie a pour but d’atteindre la leadership en matière d’huile d’olive, en mettant en place des prescriptions réglementant la production nationale, encore plus sévères que celles de l’Union Européenne. Deux de ces mesures, déjà prêtes à entrer en vigueur, sont l’évaluation organoleptique (ou dégustation) et la définition d’une limite inférieure pour les esters d’alkyle (acides gras).
La chambre des députés a décidé d’insérer d’urgence ces mesures dans le décret sur le développement, anticipant ainsi le projet de loi Mongiello déposé au Sénat.
A la suite de reportages d’investigation, et de toute une série de controverses et scandales qui ont frappé son huile d’olive ces derniers mois, l’Italie ne compte pas rester en arrière sur le front de la défense de l’huile d’olive. C’est ce que confirment ses futures batailles en faveur de l’huile d’olive.
La plus haute autorité en matière de standards alimentaires, la Codex Alimentarius, qui fait partie de la FAO et de l’OMS, doit se réunir au printemps prochain; c’est là que seront redéfinis les règles, paramètres et limitations en faveur d’une huile d’olive de qualité.