News Alimentation Et Boissons

Les reconnaissances ajoutent de la valeur au produit

Le marché des produits alimentaires régresse, mais celui des produits italiens de qualité, (DOP et IPG) résiste mieux à la crise, grâce surtout, à l’effet entraînant de l’exportation. " L’Italie est leader de l’exportation européenne pour la quantité de reconnaissances obtenues (actuellement  245)", explique l’Ismea. "Le plus grand nombre de reconnaissances va aux fruits et légumes, puis aux fromages, huiles d’olives extra-vierges et viandes". Les DOP sont en tête de liste des produits italiens de qualité – selon les données Istat, les produits alimentaires reconnus en 2011 étaient 149 – suivis des IGP. Dernièrement, on a noté dans le monde, une tendance à la redécouverte générale du concept de "naturel" et une demande croissante d’authenticité; ceci offre de grandes possibilités pour l’exportation des produits alimentaires italiens de qualité, étant donné leur remarquable réputation qui leur permet de se démarquer dans des marchés surpeuplés de concurrents. Un des obstacles à une plus grande diffusion du "Made in Italy" de qualité à l’étranger est le problème de l’imitation, entraînant une diminution de parts de marché des activités d’exportation.