News Alimentation Et Boissons

Les pathologies hépatiques augmentent aux USA

Les pathologies hépatiques augmentent aux USA

Aux Etats-Unis, la déréglementation du secteur des compléments alimentaires présente la facture. Entre 2010 et 2012, 20% des patients ayant eu des problèmes de santé dus à la consommation de compléments diététiques dangereux, présentait de graves pathologies hépatiques.

Le résultat de la recherche, présentée au Liver Meeting 2013 par un réseau de médecins spécialistes du foie, sonne  encore une fois l’alarme au sujet de la commercialisation de produits nocifs « Made in USA ».  Pilules et poudres n’ayant subi pratiquement aucun contrôle de sécurité, appâtent le client avec les promesses de brûler les graisses, d’augmenter la masse musculaire et de faire perdre du poids rapidement.

Aux USA, on compte environ 55.000 compléments alimentaires présents dans le commerce, dont à peine 0.7% ont été soumis à des études volontaires sur la sécurité, précédant la mise en vente. La « Dietary Supplement Health and Education Act » de 1994 donne le droit à la FDA (Food and Drug Administration) d’intervenir et d’ordonner le retrait des rayons uniquement en cas d’événement indésirable. Un système à l’opposé de celui en vigueur dans l’Union Européenne, où la sécurité est la condition sine qua non pour pouvoir seulement entrer dans le marché des compléments alimentaires.