News Alimentation Et Boissons

Les marchés émergents sont prometteurs

Les marchés émergents sont prometteurs

Si les marchés des pays méditerranéens sont saturés, ceux des pays émergents promettent des taux de croissance à deux chiffres pour les cinq prochaines années, comme le prévoit la Rabobank, qui a consacré un rapport aux exportations d’huile d’olive.
Comme on peut le lire dans Teatro Naturale, la banque hollandaise affirme que la demande des marchés émergents a augmenté de 13% depuis 2007, et cette tendance devrait continuer avec le même ordre de grandeur pour au moins 5 ans.
Les nouveaux pays riches sont une réelle opportunité pour les exportations de produits de qualité, étant donné qu’ils représentent actuellement 41% du marché global, en terme de valeur.
C’est surtout vers la Chine et le Brésil que les exportations se sont dirigées récemment, en augmentant les volumes d’huile d’olive. Pékin en a importé 45.000 tonnes en 2012 et pourrait devenir un débouché de plus en plus important pour les entreprises disposées à pratiquer une philosophie de partenariat.
Comme pour le vin, la pratique la plus diffusée parmi les acheteurs de la République Populaire est celle d’acquérir de l’huile en gros, pour le mettre en bouteille et l’étiqueter sur place, afin de faire marcher la force de distribution des marchés locaux, en particuliers étatiques.