Nutrition

Huile de palme et graisse abdominale, un duo explosif

L’huile de palme favorise l’accumulation de graisse abdominale et est l’une des causes de pathologies graves telles que le diabète. C’est ce qui ressort d’une recherche menée par l’Université d’Uppsala, en Suède, et publiée sur Diabetes, qui a étudié les effets sur le corps d’une consommation excessive d’acides gras saturés, par rapport aux polyinsaturés, présent dans les tournesols.

Les chercheurs ont ajouté 750 calories au régime quotidien de 39 volontaires, hommes et femmes en bonne santé, le surplus énergétique étant fourni par deux types de muffins, contenant des quantités identiques des deux sources de lipides. Au bout de 7 semaines, l’absorption extra d’huile de palme a provoqué une augmentation de graisse dans le foie et l’abdomen, alors que l’excès d’huile de tournesol a fait augmenter la masse musculaire, qui a subi une croissance trois fois plus importante que celle de l’autre groupe.

La conclusion de l’enquête met en évidence la nécessité de réduire l’apport d’huile de palme, présente dans de nombreux produits alimentaires, et favoriser celui d’acides gras insaturés (p.ex. des olives), afin de limiter la graisse abdominale et améliorer la musculature, en particulier chez les personnes âgées.