News Alimentation Et Boissons

Bénéfices importants et dépenses minimes

En 2008, lors de l’un de ses plus récents voyages en Italie, Philip Kotler, gourou du marketing, s’est adressé directement aux petites et moyennes entreprises italiennes, leur conseillant d’utiliser plus souvent le web. Cinq ans après, la leçon du plus important théoricien du marketing à l’université polytechnique de Milan est encore dans les esprits des entrepreneurs italiens.
Les connexions sont devenues plus rapides, les coûts ont baissé et presque 40% de la population mondiale utilise désormais Internet. Sans compter que le webmarketing a évolué considérablement avec le temps, et offre aujourd’hui des solutions accessibles aux entreprises de plus petite taille. Le webmarketing, en plus d’être le moyen le plus économique, est le meilleur exemple de globalisation, puiqu’il permet d’entrer en contact avec un public global et de faire des affaires dans le monde entier, à condition d’avoir les outils adéquats pour émerger et gagner en visibilité. 
Le secteur de l’agroalimentaire ne fait pas exception: les petites et moyennes entreprises, nombreuses en Italie, ont la possibilité de se munir de plates-formes d’accès aux marchés les plus dynamiques, comme l’Asie du Sud-est et les pays arabes.
Le webmarketing n’est pas le futur, mais le présent.