News Alimentation Et Boissons

Avantages pour l’agroalimentaire

Un traité commercial de libre-échange transatlantique (TTIP, Trans-Atlantic Trade and Investment Pact) entre l’Europe et les Etats-Unis est en préparation depuis juillet 2013. Même si les droits de douane entre UE et USA sont déjà plutôt bas, leur élimination totale, la réduction de la bureaucratie, et le nivellement des standards les plus divers, y compris dans l’agroalimentaire, profiteraient à l’économie mondiale. Selon les données de la Commission UE, l’UE y gagnerait 120 milliards d’Euro, les USA 90 et les échanges mondiaux 100.

Etant donné la multitide d’intérêts en jeu, les négociations pourraient durer longtemps. Le chapitre consacré à l’agriculture et au secteur alimentaire est assez délicat. Les sujets de controverse du traité de libre-échange sont, entre autres, la reconnaissance, même partielle, de la part des USA d’une protection renforcée pour les aliments possédant les labels DOP e IGP de l’UE, et la réticence traditionnelle des gouvernements européens envers les cultures transgéniques. En revanche, les deux parties ont commencé à "discuter" il y a quelques mois, pour introduire des équivalences sur certains standards, tel que celui sur les produits biologiques.