News Alimentation Et Boissons

Attirer les capitaux étrangers

La première zone de libre échange (Free Trade Zone) de Chine a été ouverte à Shanghai: pendant trois ans et sur une superficie de 30 km2, les entreprises étrangères pourront investir sans limites, le but étant clairement d’attirer les capitaux étrangers. Les secteurs concernés sont au nombre de 18: nautique, culture, mais surtout finance.

Selon les médias locaux, l’état n’interviendra pratiquement pas dans le marché, la seule règle étant "pas d’investissements négatifs". Le contrôle sera encore moins strict pour les entreprises de la zone, puisque l’objectif à long terme est la possibilité de conversion et l’accès aux marchés financiers globaux du renminbi, la devise chinoise. Les restrictions sur les taux d’intérêt bancaires seront supprimés, les banques nationales et étrangères pouvant ainsi offrir une gamme de services plus ample.

Le but final de la Free Trade Zone  est le développement d’une aire hautement innovante, dans les domaines de la santé, de la logistique et des assurances, qui sont, pour le moment, étatiques. Le succès de la Free Trade Zone de Shanghai pourrait se propager à d’autres provinces du pays.