Marchés

Les pays renforcent leurs relations

Les pays renforcent leurs relations

La Chine et la Suisse ont signé un accord historique de libre-échange, le premier que Pékin accorde à un pays d’Europe continentale.
Une fois ratifié, l’accord prévoit que la République Populaire retire les barrières tarifaires sur 84,2% des produits en provenance de Suisse, et que Berne en fasse de même pour 99,7% des marchandises chinoises.
Cet accord est le "signal qui montre que nous voulons ouvrir notre marché et resserer nos liens commerciaux avec les Pays d’Europe", a affirmé le ministre du commerce, Gao Hucheng, aux médias chinois. En ce moment, les rapports avec l’UE sont plutôt tendus, après l’imposition de Bruxelles de droits de douane sur les panneaux  solaires provenant de Chine et l’ouverture, de la part de la Chine, d’une enquête anti-dumping sur les vins européens.
Le chef helvétique des négociations, Johann Schneider-Ammann, a déclaré être  "convaincu que cet accord permettra à nos entreprises de doubler leur volume d’exportations d’ici un ou deux ans."
La partie financière de l’accord est également cruciale, incluant la possibilité de réaliser en Suisse, une plate-forme pour les transactions internationales en Renminbi, la devise nationale chinoise.
En bref, l’accord avec la Suisse se présente,pour la Chine, comme un pont vers l’Europe.