AccueilMarchésVietnam, feu vert du Parlement européen aux accords de libre-échange et ...

Vietnam, feu vert du Parlement européen aux accords de libre-échange et à la "protection des investissements"

Le 12.2.20 février XNUMX, le Parlement européen a donné son feu vert àAccord commercial UE-Vietnam. En séance plénière, à une large majorité (401 voix pour, 192 contre 40 abstentions).

'L'arrangement le plus moderne, global et ambitieux jamais conclu entre l'UE et un pays en développement », lit la résolution de Strasbourg. Un pas en avant pour le partage des normes commerciales avec les pays deL'ASEAN (Association des Nations de l'Asie du Sud-Est).

Le Vietnam et l'Europe

La République socialiste du Vietnam il représente le cœur de l'ASEAN à plusieurs égards. 97 millions de citoyens, dont 70% ont moins de 35 ans, et l'espérance de vie la plus élevée de la macrorégion (76 ans). Entre 2002 et 2018, plus de 45 millions de personnes ont été émancipées de la pauvreté, dont le taux (3,2 US$/jour) a chuté de manière spectaculaire (de > 70 % à < 6 %).

PIB par habitant il a été multiplié par 2,5, dépassant les 2.500 2018 dollars américains en 13. La classe moyenne, qui représente désormais 26 % de la population, devrait passer à 5 % d'ici XNUMX ans. Grâce également aux niveaux élevés de couverture et d'apprentissage de l'éducation, avec des scoresremarquablement grand ' et supérieures à celles de nombreux pays de l'OCDE, comme on l'a noté en 2012 et 2015 dans le cadre du Programme international pour le suivi des acquis des étudiants (Programme d'évaluation des étudiants internationaux, PISE). Et à un Indice du capital humain qui se distingue parmi les pays à revenu intermédiaire. (1)

Viêt Nam est le deuxième partenaire commercial de l'Union européenne parmi les pays rejoignant l'ASEAN (Association des Nations de l'Asie du Sud-Est) après lemoyeu quartier financier de Singapour. Avec des échanges de biens pour 47,6 milliards d'euros et de services pour 3,6 milliards d'euros par an. Les principales importations de l'UE en provenance du Viêt Nam sont les équipements de télécommunications, les vêtements et les produits alimentaires. L'UE, quant à elle, exporte principalement vers le Vietnam des machines et du matériel de transport, des produits chimiques et des produits agricoles.

Vietnam-UE, le nouveau partenariat

L'accord de libre-échange Vietnam-UE prévoit l'élimination mutuelle de la quasi-totalité des droits de douane :

- suppression immédiate des tarifs douaniers sur 65% des marchandises importées d'Europe et progressifs, dans les dix années suivantes, pour les marchandises restantes (motos et voitures, produits pharmaceutiques et chimiques, vins, volailles et viandes de volailles),

- annulation instantané de droits d'importation sur 71 % des marchandises entrant dans l'UE, à compléter pour les marchandises restantes dans les sept années suivantes. Sous réserve de certaines limites d'exonérations de droits sur certaines denrées alimentaires (par exemple le riz, l'ail et les œufs).

L'accord il est étendu à une grande variété de services tels que les services bancaires, postaux et maritimes. Les entreprises de l'UE pourront donc participer aux appels d'offres publics lancés par le gouvernement vietnamien et par certaines autorités locales (par exemple la municipalité de Hanoï). Et il est complété par un accord de protection des investissements qui prévoit, entre autres, la création d'un tribunal indépendant pour régler les différends entre les investisseurs et l'État.

Développement durable et protection des indications géographiques

le développement durable joue enfin un rôle crucial dans un accord de libre-échange conclu par l'Union européenne. Elle évoque ainsi concrètement, pour la première fois, la protection de l'environnement et l'accompagnement du progrès social. Le Vietnam s'engage donc à appliquer lesl'Accord de Paris sur le changement climatique, ainsi que d'approuver deux projets de loi sur l'abolition du travail forcé et la liberté d'association.

Est garanti en outre, la sauvegarde de 169 produits européens avec une appellation d'origine protégée. Et la reconnaissance mutuelle par l'Union européenne de 39 produits agroalimentaires enregistrés comme Indications géographiques (IG).

L'entrée en vigueur elle suivra l'approbation formelle de l'accord de libre-échange par le Conseil. L'accord de protection des investissements devra plutôt être ratifié par les parlements des États membres de l'UE.

Dario Dongo et Martina Novelli

Notes

(1) Banque mondiale, Rapports nationaux, VietnamMise à jour 18.10.19

(2) L'Accord de Paris sur le changement climatique en revanche, elle est dramatiquement ignorée par l'Union européenne, dont les pays continuent de fomenter la déforestation dans les zones tropicales à travers l'achat de soja et d'huile de palme OGM qui en sont les principales causes.

Les traités toxiques déjà conclus par l'UE avec les pays du Mercosur et Singapour, ainsi que les négociations avec l'Indonésie, ont ignoré de manière flagrante ces graves problèmes. Voir les articles précédents :

- à propos de violations de l'UE à l'Accord de Paris,

- sur les pays du Mercosur et la déforestation https://www.greatitalianfoodtrade.it/consum-attori/amazzonia-i-tweet-non-spengono-i-fuochi-buycotthttps://www.greatitalianfoodtrade.it/mercati/ue-mercosur-accordo-tossico-sul-commercio,

- sur l'Indonésie, la Malaisie et déforestation https://www.greatitalianfoodtrade.it/consum-attori/olio-di-palma-fuori-dall-accordo-ue-indonesia-petizionehttps://www.greatitalianfoodtrade.it/sicurezza/olio-di-palma-indonesia-e-malesia-nascondono-i-dati-e-minacciano-l-europa-buycotthttps://www.greatitalianfoodtrade.it/consum-attori/indonesia-incendi-e-olio-di-palma-certificato-rspo-rapporto-greenpeace

- au biodiesel Fabriqué en Europe  et déforestation https://www.greatitalianfoodtrade.it/consum-attori/olio-di-palma-e-diesel-la-petizione-notinmytankhttps://www.greatitalianfoodtrade.it/consum-attori/ue-altri-10-anni-di-biodiesel-da-palma

+ de publications

Dario Dongo, avocat et journaliste, docteur en droit alimentaire international, fondateur de WIISE (FARE - GIFT - Food Times) et Égalité.

+ de publications

Diplômée en Relations Internationales à l'Université La Sapienza de Rome, elle a suivi le Master en Droit & Sécurité Alimentaire de l'Université de Bologne.

Articles connexes

Articles récents

Commenti récentes

Traduire "