Marchés

De la Chine à la Turquie, « les dix magnifiques »

Chine, Inde, Russie, Brésil, Indonésie, Corée du Sud, Malaysie, Mexique, Afrique du Sud et Turquie: "Les dix magnifiques", ou les nouveaux grands marchés croissants du secteur alimentaire, selon Linklaters. La prévision se base sur les estimations du taux de croissance annuel moyen (TCAM) entre 2012 et 2017; les valeurs de la Chine sont les plus hautes (8,1%) et celles de la Turquie, les plus basses (1,6%).

Les auteurs du rapport  justifient la réticence de certains à prendre en compte ces marchés extraordinaires, par une hypothétique "augmentation du risque". Ceux-ci feraient bien de lire The Growth Map pour comprendre que les vrais risques se trouvent plutôt dans les marchés considérés par les économistes du siècle dernier comme "mûrs": des phénomènes tels que la stagnation, la décroissance de la population et de la consommation, souvent entachée par le capital fictif, ne concernent pas les nouveaux pays industrialisés.

Il est clair que l’opportunité de croissance des marchés émergents ne peut pas être ignorée. L’équipe d’experts suggère pour cela une "sélection des partenaires locaux" attentive et une "stratégie de pénétration prudente mais structurée".