AccueilMarchésDroits de l'UE sur les véhicules électriques en provenance de Chine, répercussions possibles sur l'agroalimentaire européen

Droits de l'UE sur les véhicules électriques en provenance de Chine, répercussions possibles sur l'agroalimentaire européen

Politiques atlantistes par Ursula von der Leyen continuent vers une guerre commerciale contre la Chine, qui commencera par l'introduction de droits de douane sur les importations de véhicules électriques dans l'UE, et les répercussions possibles sur les exportations agroalimentaires européennes.

1) Droits de l’UE sur les importations de voitures électriques chinoises

Le Octobre 4 2023 La Commission européenne a ouvert une enquête sur les aides d'État chinoises à l'industrie des véhicules électriques. (1)

Le Juin 12 2024 l'exécutif bruxellois a annoncé l'instauration de droits supplémentaires sur les véhicules électriques en provenance de Chine :

- jusqu'à 38,1%, en plus des droits déjà existants (10-15%), à compter du 4 juillet 2024. (2)

2) Chine, possibles représailles sur l’agroalimentaire européen

Chine il a tout d'abord averti que tout nouveau droit de douane sur les importations dans l'UE déclencherait une réponse rapide, avec des « mesures de rétorsion » qui affecteraient inévitablement également le secteur agroalimentaire européen.

Les premiers produits agricoles Les denrées alimentaires européennes indiquées par le gouvernement de Pékin sont les produits laitiers, le porc et leurs dérivés. Le gouvernement chinois va en effet lancer une enquête antidumping sur ces catégories de marchandises, qui représentaient en 2023 un quart des exportations agroalimentaires de l'UE (ainsi que 2% des exportations totales) vers l'empire céleste. (3)

Exportations européennes Les boissons alcoolisées en Chine, à commencer par le cognac, pourraient également être grevées de nouveaux droits, en réponse à ceux que l'UE s'apprête à introduire sur les véhicules électriques chinois.

3) Les agriculteurs européens, un énième dommage

Le commissaire sortant pour l'Agriculture et du développement rural, Janusz Wojciechowski, a appelé à plusieurs reprises à protéger le secteur agroalimentaire des conflits commerciaux en question. Les dommages causés aux agriculteurs et à l’industrie agroalimentaire européenne étaient également prévisibles.

Représentants du secteur à leur tour, ils se plaignent poliment :

- »le marché chinois est crucial pour le secteur porcin européen. L'une des raisons est la taille de la Chine, car le volume du marché chinois est si important que personne ne peut l'ignorer. (Joris Coenen, Office belge de la viande, directeur) ;

- 'la Commission vous devez vous assurer que nous ne prenons pas en charge ce différend. Nous n'aimons pas être pris entre deux feux. (Ksenija Simovic, Copa-Cogeca, conseillère politique pour le commerce).

4) Notes de conclusion

La bataille commerciale contre la Chine a été annoncée en mai 2024 par les États-Unis, où un droit de douane colossal (100 %) a déjà été instauré sur les importations de véhicules électriques en provenance de Chine.

Les élections européennes de 2024 ils ont également confirmé leur soutien aux politiques bellicistes, russophobes et sinophobes dont Ursula von der Leyen est la protagoniste, avec des effets tragiques sur notre économie.

Agroalimentaire européen reste donc pris en sandwich entre :

  • la crise énergétique et la dépendance vis-à-vis des États-Unis pour l'approvisionnement en gaz de schiste, dont les coûts économiques (et environnementaux) ont déjà paralysé le développement industriel
  • les spéculations des monopoles mondiaux dont dépendent l’approvisionnement en intrants agricoles (semences, pesticides, engrais), ainsi que le marché des matières premières (4)
  • pratiques commerciales déloyales et ventes à perte imposées par les géants industriels et de la grande distribution (physique et électronique), (5)
  • concurrence déloyale des produits agricoles et alimentaires arrivant de pays tiers sans contingents tarifaires ni clauses de réciprocité (6), et enfin
  • la fermeture progressive des marchés internationaux présentant le plus fort potentiel de croissance et les zones de chalandise (BRICS).

#PaixTerreDignité

Dario Dongo

Notes

(1) EPRS (Service de recherche du Parlement européen). Enquête anti-subventions de l’UE sur les importations de véhicules électriques en provenance de Chine. octobre 2023 https://tinyurl.com/ytk8wsyh

(2) Koen Verhelst, Antonia Zimmerman, Jürgen Klöckner. L’UE surprend la Chine avec des droits de douane sur les véhicules électriques allant jusqu’à 38 %. Homme politique européen. 12.6.24 https://tinyurl.com/mtb3pu4m

(3) Chu Daye, Tao Mingyang. La décision tarifaire de la Commission européenne a suscité de nombreuses critiques. Temps mondial. 13.6.24 https://tinyurl.com/y32fbn6m

(4) Dario Dongo. Les tentacules de la finance sur la souveraineté alimentaire et notre alimentation. CADEAU (Grand Commerce Alimentaire Italien). 31.3.24

(5) Voir le paragraphe 3 de l'article précédent de Dario Dongo. En dessous du coût, les agriculteurs manifestent en France. CADEAU (Grand Commerce Alimentaire Italien). 21.1.24

(6) Dario Dongo. Agriculture, stop aux accords de libre-échange inconditionnels. CADEAU (Grand Commerce Alimentaire Italien). 2.5.24

Articles connexes

Articles récents

Commenti récentes