Les végétaux surgelés défient la crise

Orogel, le numéro un des surgelés en Italie, prévoit de nouveaux investissements. Sole 24 Ore et DM ont annoncé que la coopérative, qui offre des produits nés et cultivés exclusivement sur le territoire italien, investira 65 mio d’euro d’ici 2015, dont 40 seront utilisés pour l’agrandissement de l’établissement de Cesena.

Orogel, regroupant 2000 associés, producteurs de fruits et légumes vendus frais ou surgelés, et vantant un chiffre d’affaires de 602 mio et une part de marché de 22% en 2012, mise sur la croissance. Au point de devenir un modèle du système de coopérative et un des protagonistes de la tournée "histoires anti-crise", ou les succès des coopératives agricoles italiennes racontés par les journalistes des plus importantes publications économiques du pays.

Pendant les dix premiers mois de 2013, les ventes d’Orogel ont subi une croissance de 2% du volume et de 6% de la valeur par rapport à l’année précédente, grâce à sa philosophie qui place au premier plan la qualité, le bien-être et les excellences typiques de la Péninsule. L’authenticité des matières premières et l’efficacité de la chaîne du froid reflètent une étroite collaboration entre l’activité agricole et la structure productive, et sont une caractéristique de la marque.