Le Qatar, un partenaire important

Bonnes nouvelles pour le secteur de l’exportation italienne: une joint-venture de 2 milliards a été créée entre Qatar Holding et Fondo Strategico Italiano, pour des investissements communs en Italie. Un autre accord devrait être bientôt signé entre l’Italie et le Qatar, pour une valeur d’un milliard, afin d’investir dans de petites et moyennes entreprises.
Une des tâches du gouvernement, qui regarde clairement en direction des libéralisations, est justement celle de promouvoir les initiatives d’exportation pour le système d’entreprises italien – le second secteur manufacturier de la zone Euro, caractérisé par des entreprises très tentées par l’exportation – et de convaincre les investisseurs de soutenir le développement des entreprises italiennes.
Les libéralisations introduites ces derniers mois ont fait de l’Italie un pays plus ouvert, et "ami des affaires", comme l’a reconnu la Banque Mondiale dans son dernier rapport "Doing Business".
Les investissements communs, les libéralisations et, surtout, la qualité des produits, seront à la base d’un immense programme de projets destinés à favoriser l’exportation, déjà très importante pour l’économie nationale.