Le marché alimentaire

Pendant les neuf premiers mois de 2012, la valeur de l’exportation agroalimentaire "Made in Italy" a atteint les 31 milliards d’euro, enregistrant une augmentation de 2%.

La plus grande satisfaction est celle d’avoir arraché des parts de marché au fromages et au champagne français, alors qu’en Allemagne, notre bière gagne du terrain. La majeure partie du marché de l’exportation se concentre sur les pays de l’Union Européenne, mais le "Made in Italy" croît également aux Etats-Unis et sur les marchés asiatiques.

Parmi les principaux secteurs du "Made in Italy", le vin est toujours le produit le plus influent pour l’exportation, devant le secteur des fruits et légumes frais, qui ne subit pas de grandes variations, tout comme l’huile. Les pâtes, elles, sont en augmentation et prennent de plus en plus d’importance sur les tables étrangères.

Pour le président de la Coldiretti, Sergio Marini, "cela prouve que, dans la grande marée qu’est la globalisation, nous nous sauverons en nous accrochant à ces produits, et à ces modes de production qui sont l’expression directe de l’identité italienne, de ses territoires et de ses ressources humaines.