La valeur du « Made in Italy »

La valeur du « Made in Italy »

L’association des industries de douceurs et de pâtes italiennes a rencontré, dans les premiers mois de l’année, un résultat positif sur le marché de l’exportation, avec une valeur de +7,7%, et une part de 1,3 milliards, et 1,2 millions de tonnes. Les douceurs italiennes survolent également les marchés extérieurs avec des ventes croissantes de 12,7%, 1,8 milliards et 500.000 tonnes. Les Etats-Unis et le Brésil restent les principaux consommateurs de pâtes en dehors de l’Italie, mais de nouveaux pays comme l’Inde, l’Egypte et l’Iran viennent eux aussi accroître le secteur exportation, avec une augmentation de la demande depuis 2007 frôlant 120%. La Chine aussi apprécie les pâtes et a fait augmenter l’exportation de 40% ces 5 dernières années. La demande pour les produits sans gluten, organiques ou riches en fibres est aussi positive. En 2012, elle représentait 11% du total mondial, pour une valeur globale de 3 milliards de dollars.

En ce qui concerne les douceurs, tout le monde adore le chocolat italien, dont l’exportation a augmenté de 22%, à 650 millions. Selon les estimations Aidepi-Euromonitor, les canaux internationaux représenteraient 80% de la croissance totale pour le secteur des glaces.