La protection des produits alimentaires

A l’assemblée générale sur la lutte à la contrefaçon de Milan, le président de Federalimentare, Filippo Ferrua Magliani, a sonné l’alarme et encouragé les institutions à combattre les imitations des produits alimentaires italiens.

“On estime que ces imitations génèrent d’énormes affaires à travers le monde (60 milliards d’euro). En Italie, le phénomène est marginal, grâce aux garanties fournies par l’industrie agroalimentaire. Le consommateur est donc assuré de ce qu’il trouve sur le marché.”

 Pour combattre les imitations, “nous insistons depuis longtemps sur une série d’initiatives pour le soutien de l’économie. Il faut renforcer l’autorité des bureaux chargés de lutter contre les imitations, constituer des réseaux légaux de référence dans les pays critiques, renforcer la collaboration avec les polices.”

Il serait également approprié de “définir des accords bilatéraux pour la protection des produits alimentaires et réaliser des campagnes de sensibilisation sur la valeur des produits italiens, consolider les relations avec les principaux acteurs du canal Horeca et de la grande distribution afin de favoriser l’entrée et la permanence des produits italiens authentiques sur les marchés extérieurs.