L’objectif d’apofruit: les marchés d’outremer

Un budget réduit pour des gains majeurs et un profit net de 450.000 Euro en 2012. Voici les chiffres du bilan d’Apofruit, une des coopératives agricoles les plus importantes du secteur des fruits.La valeur de la production a atteint 245 millions d’Euro, 22 de plus qu’en 2011. Apofruit opère à travers des marques telles qu’Almaverde Bio et Solarelli, mais s’engage aussi auprès de Selenella (pommes de terre), Pink Lady et Modì (pommes) et Made in Blu (dont le produit principal est le kiwi).
Selon son directeur général Renzo Piraccini, le groupe continuera à investir sur "l’innovation, la gestion efficace et la solidité financière", avec comme but l’augmentation des exportations jusqu’à les faire représenter 40% du revenu (contre 31% actuellement). Le partenaire media de GIFT Distribuzione Moderna rapporte que la cible privilégiée d’Apofruit est "l’outremer, en particulier pour les kiwis et les pommes qui, avec les prunes et le raisin sans pépins, seront à la base de notre stratégie de développement sur ces marchés".