AccueilIdéeCampagnes libérales, des lobbyistes au service des palmocrates

Campagnes libérales, des lobbyistes au service des palmocrates

« Campagne libérale » est le site des lobbyistes au service des palmocrates, également très actif sur Twitter. Selon le lore du manga Dark Knights, (1) les auteurs du site se cachent derrière l'anonymat pour lancer leurs attaques contre les forces du bien. Mais les compétences de l'inspecteur Clouseau ne sont pas nécessaires pour retracer leur identité, et celui qui se cache derrière.

Le site "Campagnes libérales" - selon Whois, Identité pour tous (2) - a été enregistré le 30.9.16 par un certain Pietro Paganini. Lequel opère à son tour par l'intermédiaire d'un organisme privé - 'Competere', avec des bureaux à Rome, Milan et Bruxelles - dont les références de l'entreprise sont cachées (non divulguées !). (3) Le site 'Competere' présente quant à lui M. Pietro Paganini - propriétaire de 'Campagne Liberali' - comme lobbyiste expert. Probablement proche de la Ministre de la Santé Béatrice Lorenzin, qui s'exprimera avec une lectio magistralis sur "Bien-être et liberté" - soupir ! - au dernier cours de 'l'Ecole du Libéralisme', le 19.6.17 sur une terrasse de la prestigieuse Via Veneto, dans la capitale. (4)

Le propriétaire du site 'Campagne Liberali', Pietro Paganini, se présente comme le fondateur et 'Curiosity Officer' (?) de 'Competere', diplômé en 'Business Communication'. A ses côtés Roberto Race, secrétaire général de Competere ainsi que 'Co-fondateur de The Ghost Team, le premier réseau international d'écrivains fantômes pour entrepreneurs, managers, diplomates, militaires et politiciens'. Président d'honneur Mario Lupo, ancien président de l'ILVA (celui de Tarente, ndlr). En plus d'une foule de journalistes et d'avocats, dont Riccardo Rossotto, 'membre de la commission juridique de l'autodiscipline publicitaire'. Et à Angelo Bruscino, président des jeunes entrepreneurs de la Confapi (fédération des PME italiennes).

Sur les réseaux sociaux, cette équipe de lobbyistes déclare à 'Promouvoir des campagnes sociales d'influence par le bas et diffuser les messages des partenaires sur le réseau'. L'activité professionnelle de 'Plaidoyer par le bas' se présente comme 'atteindre le public cible d'en bas, en sollicitant l'opinion publique et les décideurs pour accroître le consensus sur des questions spécifiques'. Dans les zones d'intervention, entresecteur financier et bancaire' et 'Santé et pharmacie'apparaît également - comme un casse-croûte de chou, diraient certains - le'Nourriture et boisson'.

Lobbyistes citoyens. Chevaliers noirs du manga ou chiromanciens anonymes ?

Mais qu'est-ce que ces messieurs ont à voir avec le débat en cours sur l'huile de palme ? Nous lisons sur le site que 'Campagne Libérali est une association citoyenne qui défend la liberté de choix et promeut la méthode scientifique'. #BeatoChiCi Belie ! Les Dark Knights ont des compétences dans le lobby mais pas dans la science, encore moins dans le secteur alimentaire. Jusqu'à ce qu'ils soient embauchés par quelqu'un pour mystifier l'actualité des palmiers.

Le point culminant était parvenu il y a quelques mois à attribuer à la boutade d'un médecin, lors d'une conférence napolitaine, un « poids » supérieur à celui de l'évaluation scientifique de l'Efsa 3.5.16. Sui graves dangers, cancer et mutation génétique, liés à l'apport de contaminants dont le palmier est extraordinairement riche.

Et qui sera jamais derrière à cette 'association citoyenne' de lobbyistes ? Nous l'avons demandé à plusieurs reprises sur Twitter, où les chevaliers noirs du manga nous ont maintes fois remis en question. Mais comme prévu, ils n'ont pas répondu. Et nous les avons "interdits", comme on dit dans le jargon, car nous avons l'habitude de parler aussi avec des harceleurs mais pas avec des palmistes anonymes. En revanche, vous n'avez pas besoin de l'inspecteur Clouseau pour savoir qui paie les chevaliers noirs du manga. Bonjour Enthousiasme !

Dario Dongo

Notes
(1) V https://it.m.wikipedia.org/wiki/Cavalieri_neri_(I_Cavalieri_dello_zodiaco)
(2) https://www.whois.com/whois/campagneliberali.org
(3) https://www.whois.com/whois/competere.eu. Siège social indiqué à Piazza San Salvatore in Lauro 13, 00186 Rome, tél. 06 9784.2491
(4) http://www.competere.eu/scuola-liberalismo-gran-finale-roma/. Serait-ce une coïncidence si le ministre n'a rien fait pour protéger les enfants et les adolescents des risques de cancer et de dommages à l'ADN, ainsi qu'aux reins et aux testicules, liés à l'exposition à la paume ?

+ de publications

Dario Dongo, avocat et journaliste, docteur en droit alimentaire international, fondateur de WIISE (FARE - GIFT - Food Times) et Égalité.

Articles connexes

Articles récents

Commenti récentes

Traduire "