Oranges

Oranges, variétés siciliennes multiples

Oranges, portogalli, partualli, sitron. Il ne s’agit pas de différentes variétés d’oranges mais des noms avec lesquels les populations siciliennes, ligures et émiliennes ont, au cours du temps, identifié les oranges dans leurs dialectes. Des propriétés extraordinaires (elles sont riche en vitamines C) et un goût unique se confondent dans ce fruit typiquement méditerranéen, malgré ses origines chinoises.

Connue en Italie à l’époque romaine déjà, la culture des oranges et de ses variétés diverses a probablement commencé sur les terres siciliennes, au moyen de l’importation par route, puis dans le reste de la Péninsule, grâce aux marchands portugais. Les propriétés incroyables des oranges sont reconnues depuis toujours: cet agrume représente le bien-être sur des tableaux aux sujets familiaux, ou l’Eden sur des fresques représentant la Dernière Cène (du Ghirlandaio à Florence, par exemple). Les Médicis eux-mêmes, puissante famille patricienne toscane de la Renaissance, pourraient l’avoir choisie comme symbole du commerce entretenu avec l’Orient.

Le Belpaese en est le cinquième producteur mondial, avec 2,5 millions de tonnes par an et quelques reconnaissances IGP, en particulier pour les oranges de Sicile. Leur apport calorique est extrêmement bas (35-40 kcal / 100g).

arance ita
Oranges

Oranges italiennes

Oranges italiennes, des variétés prisées mondialement Les oranges italiennes représentent à elles seules 3% de la production mondiale et leur calendrier de maturation échelonné les rend disponibles sur les marchés de novembre à mai. Parmi les oranges italiennes, les variétés...

Lire la suite