Etiquettes

Origine lait

Origine lait

Origine du lait sur l’étiquette, indication obligatoire

L’origine du lait vendu tel quel ou employé comme ingrédient dans les produits laitiers-fromagers doit figurer sur l’étiquette. C’est un décret interministériel en cours d’approvation qui le prévoit. La nouveauté concerne les aliments réalisés en Italie et permet d’en connaître l’origine, c’est-à-dire la provenance du lait utilisé dans les fromages et laitages, le yaourt, le beurre, la pâte à tartiner, le babeurre, la crème, le lactosérum et la présure.

L’origine du lait (de vache, bufflone, brebis, chèvre, anesse et « d’autre origine animale », frais et longue conservation) est reportée sur l’étiquette indiquant la double information du pays de traite et celui de conditionnement ou transformation. S’il s’agit de nations différentes, on écrira « mélange de lait de l’UE (ou « non UE ») ou « lait conditionné ou transformé en UE » (ou « non UE »). Si les localités de production primaire et de transformation coïncident, le mot « origine » suivi du pays y figurera.

Les aliments possédant les labels DOP, IGP, STG et biologiques, n’étant en partie pas tenus à donner d’informations sur l’origine des matières premières, sont exclus de la nouvelle norme.

A propos de l'auteur

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire