Etiquettes

Etiquetage biologique

L’agriculture biologique est un secteur en expansion, et l’Italie est le premier pays d’UE pour les surfaces cultivées à l’aide de méthodes bio. Pour être considérés "bio" sur le marché européen, les produits doivent obtenir la certification en respectant des conditions bien précises. Seuls les opérateurs ayant passé les contrôles avec succès sont autorisés à utiliser la certification et les étiquettes adéquates.

Le logo et le terme "bio" sont réservés aux aliments dont un minimum de 95% des ingrédients agricoles sont bio. L’emploi d’OGM et de produits dérivés d’OGM est interdit. La conversion d’une surface agricole conventionnelle en culture biologique dure 2 ans. Si l’on veut employer les deux méthodes, il est obligatoire de séparer les procédés de production. Le respect des normes est assuré par des inspections de la part des autorités nationales et européennes de contrôle.

Depuis le 1er juillet 2010, les produits bio emballés ont une étiquette avec le logo biologique UE, prouvant qu’ils sont en possession de la certification. Au mois de février 2013, l’UE a signé un accord avec les Etats-Unis, pour la reconnaissance réciproque des marchandise bio, afin de réduire les formalités bureaucratiques et faciliter les échanges commerciaux entre les deux côtés de l’Atlantique.