AccueilÉtiquettesProfils nutritionnels, 10 ans de clandestinité à Bruxelles

Profils nutritionnels, 10 ans de clandestinité à Bruxelles

Aujourd'hui, nous célébrons le retard de 10 ans de la Commission européenne dans l'adoption d'une mesure de santé publique qui lui a été déléguée par le législateur européen. Hip-Hip-Buuuhhh !!!

Profils nutritionnels, 10 ans d'inaction

profils nutritionnels ils devaient être adoptés par la Commission européenne au plus tard le 19.1.09. Selon les dispositions du règlement surAllégations nutritionnelles et de santé'(NHC), qui est entré en vigueur 3 ans plus tôt. (1) Dans le but exprès d'empêcher les étiquettes et publicités du mal bouffe (ou HFSS, Riche en matières grasses, sucre et sel) pourrait se prévaloir de prérogatives "saines".

Le législateur européen il avait eu l'intention de mettre un terme à la grande tromperie menée par Grande bouffe envers les consommateurs. Qui sont incités à acheter mal bouffe croire que c'est bénéfique pour la santé. Car en l'absence de profils nutritionnels il est possible de valoriser les « vertus » liées à l'ajout de minéraux et de vitamines de synthèse, ou de fibres, sur les produits HFSS. Comme les concoctions de céréales pour le petit-déjeuner, les barres et les confiseries saturées de sucre et d'huile de palme. Le aliments "végétaliens" chargés de sel. Ou des ordures pour les enfants (type Nesquik Opti-Start, 75% de sucres). Tous les aliments dont la consommation doit être réduite au minimum, précisément pour des besoins nutritionnels et sanitaires. (2)

 

La Commission européenne cependant, il n'a pas rempli ses devoirs. D'abord ci-dessous Manuel Barroso, plus tard sous Jean-Claude Juncker. En effet même - sous l'impulsion de Parlementaires européens au service de hall par Ferrero, comme le candidat au poste de gouverneur du Piémont Alberto Cirio - Bruxelles a proposé de supprimer la règle.

Certains États membres - comme, comment France, Espagne e Angleterreet plus récemment également l'Allemagne - ont entre-temps adopté des politiques de santé visant à atténuer la prévalence de l'obésité, du surpoids et des maladies associées. Mais cela ne suffit pas. (3) 

Europe-Italie, une crise sanitaire non résolue 

L'Europa discuter sans prendre aucune initiative concrète. Et au mépris des recommandations de l'OMS, également en ce qui concerne le contraste des politiques commerciales obscènes de Grande bouffe. Ce qui en fait continue d'abuser de la publicité e réseaux sociaux / encourager la consommation de malbouffe.

En Italie, de mal en pis, la hall dominant insiste pour s'opposer à de telles mesures, avec le soutien de la presse du régime qui présente faussement ces mesures comme « des attaques contre Made in Italy". fausses nouvellesBien que la crise de santé publique soit manifeste et touche même les couches les plus jeunes de la population, en Italie plus qu'ailleurs. (4)

ConsumAttori, que faire

Organisations de consommateurs ils ont demandé à plusieurs reprises à la Commission de définir des profils nutritionnels au cours de la dernière décennie. En 2018 BEUC ('l'Organisation européenne des consommateurs') et 11 de ses filiales nationales - dont AutreConsommation en Italie - a présenté une série d'exemples d'aliments malsains commercialisés comme "sains" dans le marché intérieur. Mais la Commission, encore une fois, n'a pas réagi.

»Au plus tard le 19 janvier 2009, la Commission (…) établit les profils nutritionnels spécifiques et les conditions, y compris les exemptions, à respecter pour l'utilisation des allégations nutritionnelles et de santé pour les denrées alimentaires et/ou leurs catégories.' (Règlement CE 1924/06, article 4.1)

Le temps est venu passer des paroles aux actes. Vous devez notifier à la Commission européenne la mise en demeure de remplir votre obligation dans un délai de deux mois, à l'égard de laquelle vous ne il n'y a pas de pouvoir discrétionnaire (voir ci-dessus). Une fois le délai expiré, en cas d'inaction de Bruxelles, un "recours en cas d'insuffisance" doit être soumis à la Cour de justice dans les deux mois suivants. (5)

C'est assez!

Dario Dongo

Notes

(1) Voir règl. CE 1924/06, article 4

(2) D'autant plus si l'on considère la propagation actuelle du surpoids et de l'obésité chez les enfants, et des maladies associées. Voir l'article précédent https://www.greatitalianfoodtrade.it/salute/obesità-infantile-una-sfida-in-salita

(3) Sur l'incidence du diabète, des maladies cardiovasculaires, des cancers et de la mortalité prématurée associée aux régimes alimentaires déséquilibrés et aux apports excessifs en sucre, en sel et en graisses saturées, voir les articles précédents https://www.greatitalianfoodtrade.it/salute/diabete-emergenza-italiahttps://www.greatitalianfoodtrade.it/salute/indice-di-massa-corporea-e-patologie-cardiovascolari-una-ricerca-ne-evidenzia-le-implicazioni-anche-in-soggetti-sanihttps://www.greatitalianfoodtrade.it/salute/obesità-stretto-legame-con-11-tipi-di-cancrohttps://www.greatitalianfoodtrade.it/salute/troppo-sale-nella-dieta-causa-infarto-e-tumori-ecco-come-mettersi-al-sicuro, mythique https://www.greatitalianfoodtrade.it/salute/la-dieta-squilibrata-causa-un-decesso-su-5

(4) Les données sur l'obésité infantile en Italie sont mentionnées ci-dessus https://www.greatitalianfoodtrade.it/idee/obesità-infantile-l-esempio-inglese-per-l-italia. En comparaison avec d'autres pays de l'UE, sur https://www.greatitalianfoodtrade.it/salute/dieta-mediterranea-e-obesità-infantile-l-europa-sottosopra. En ce qui concerne la nécessité d'introduire unTaxe sur le sucre', voir https://www.greatitalianfoodtrade.it/salute/tassa-sulle-bevande-zuccherate-in-italia

(5) Cf. TFEU (Traité sur le fonctionnement de l'Union européenne), articles 265 et 266. Un précédent important pour la santé publique concerne la condamnation de la Commission à adopter une définition des perturbateurs endocriniens (voir https://www.greatitalianfoodtrade.it/salute/interferenti-endocrini-la-commissione-latita)

+ messages

Dario Dongo, avocat et journaliste, docteur en droit alimentaire international, fondateur de WIISE (FARE - GIFT - Food Times) et Égalité.

Articles connexes

Articles récents

Commenti récentes

Traduire "