Durabilité alimentaire

Vers des confections écocompatibles

image_gallery?uuid=1c8fd609-302d-47c5-89b7-e1b4c373a0b4&groupId=1564336&t=1365688018094En 2018, nous pourrions avoir des emballages alimentaires composés à 100% d’algues, et par conséquent totalement écocompatibles et biodégradables.
C’est l’objectif d’Algaeplast, entreprise du groupe Cerepleast, spécialisé dans le bio-plastique, matériel réalisé à partir de dérivés de la lavoration du maïs, du tapioca, des pommes de terre, du sucre et, justement, des algues. La société californienne est, déjà aujourd’hui, en mesure de réaliser des emballages composés de 20% d’algues, mais à l’intention d’atteindre d’ici fin 2013 un pourcentage de 50%, le but final étant d’arriver à 100% , afin de garantir la biodégradabilité totale de la confection, pour offrir le produit à des compagnies qui opèrent à échelle globale, y compris les industries alimentaires et de distribution. Pour le moment, l’obstacle majeur à la réalisation de ce rêve est l’accès à la matière première. Algaeplast prévoit toutefois un boom de l’offre, étant donné que l’industrie des bio-carburants elle aussi, s’intéresse de plus en plus aux algues, surtout comme base de combustible pour les avions.