Durabilité alimentaire

Pour que les femmes cessent d’être des victimes

Pour que les femmes cessent d’être des victimes

Salaire, droits et traitement égaux: pour les femmes du monde entier, ces trois mots représentent le chemin vers un futur sans pauvreté ni famine. Pourtant, pour des millions de femmes qui travaillent pour une paie de misère, qui sont les premières à perdre leur emploi en temps de crise et qui subissent des abus, ces droits fondamentaux sont encore un rêve lointain.
Même si la moitié des cultivateurs de la planète sont des femmes et que, dans de nombreux cas, la production agricole dépend en majorité de leur travail, celles-ci sont discriminées.
Il est donc crucial que les entreprises qui commercent avec les pays où les femmes sont désavantagées, s’engagent à promouvoir leur bien-être en garantissant leur participation sur des bases équitables.
Investir pour informer les femmes sur l’accès au crédit, à la terre et à d’autres services assurerait productivité et efficacité, car elles cesseraient d’être victimes pour devenir les éléments principaux de la lutte contre la faim et la pauvreté, comme le prouvent les cas présentés dans le rapport d’Oxfam L’investissement dans l’agriculture