Durabilité alimentaire

Gaspillage alimentaire Coop

Gaspillage alimentaire Coop

Gaspillage alimentaire, Coop relance

Contre le gaspillage alimentaire, Coop réagit. A quelques semaines de l’entrée en vigueur de la nouvelle loi anti gaspillage, la première enseigne de la grande distribution en Italie fait le point sur la réutilisation des excédents alimentaires, son combat depuis plus de 20 ans, et lance de nouvelles initiatives, élargissant ainsi la typologie des dons et la population des recevants.

En 2003 (année de l’approvation de la loi 155/03 du Bon Samaritain), le supermarché a entamé une réorganisation des entrepôts et institué un réseau de collaboration avec 800 associations engagées dans le volontariat. Il en a résulté le projet national « Buon fine » de recyclage des ressources en faveur des personnes en difficulté, qui s’est traduit, en 2015, par environ 6 millions de repas aux indigents, fruit de 5000 tonnes de marchandise, valant à peu près 24 mio d’Euro.

Parmi les denrées recyclées, on trouve les produits frais (fruits, légumes, laitiers, viande) invendus en fin de journée, les aliments emballés (pâtes, biscuits, conserves ou petits pots) proches de la péremption, et ceux dont l’emballage secondaire est endommagé. De précieux « déchets » qui deviennent un déjeuner servi dans les cantines solidaires ou un colis alimentaire à distribuer aux familles dans le besoin.