Douceurs de Pâques

Douceurs de Pâques, que la fête commence!

Une guirlande de saveurs exquises, les douceurs de Pâques. La Colombe et les oeufs en chocolat, indispensables à la célébration, accompagnent, tout au long de la Péninsule, de nombreuses recettes de douceurs italiennes typiques. Par exemple la Pastiera napoletana, fruit du savoir-faire populaire, capable de transformer des ingrédients simples en une douceur sublime à déguster en famille.

Dans la tradition chrétienne, le partage du plaisir des douceurs coïncide avec la fin du Carême, jeûne de 40 jours précédant Pâques, caractérisé, pour les croyants, par l’abstention de douceurs et autres aliments « riches » et « superflus ».

La relation entre pratiques religieuses et spécialités culinaires est évidente dans le cas de la Pastiera, spécialité de Naples, l’une des douceurs de Pâques les plus fameuses. Parfaitement en ligne avec les recommandations chrétiennes, la recette originale prévoit qu’elle soit préparée le Vendredi Saint pour être consommée le jour de Pâques. Juste le temps que le fourrage obtienne une consistance parfaite, et permette aux fidèles de célébrer selon les traditions gastronomiques. Ces usages, toujours en vigueur, se sont étendus à ceux des laïques qui consomment les douceurs de Pâques (colombe ou encore oeufs en chocolat) sans restriction.

pastiera napoletana
Douceurs de Pâques

pastiera

Pastiera napoletana, la vraie recette La Pastiera napoletana. La recette traditionnelle de Naples, superbe parmi les douceurs de Pâques italiennes, mériterait une dégustation dans sa ville d’origine. Sinon, on peut la préparer chez soi suivant la recette du site officiel de la...

Lire la suite