Douceurs de Noël

Douceurs de Noël italiennes, de petits bijoux

Pour les gourmands, les douceurs de Noël occupent une place importante au Panthéon des douceurs italiennes. Pandoro, Panettone et Torrone (le nougat), les plus célèbres, ne représentent que la pointe de l’iceberg d’une liste désormais recherchée bien après les fêtes. Typiques de certaines villes d’Italie, beaucoup sont considérés patrimoine national. A l’extérieur, ils sont devenus des symboles de la période la plus joyeuse de l’année.

Ces délicieux produits ont diverses origines à travers la péninsule. Dans le Piémont, le Tronchetto est à base de chocolat, brandy et mascarpone. Le Trentin-Haut-Adige a le Zelten, un pain épicé aux fruits. La Ligurie nous offre le Pandolce, une focaccia aux raisins. Sienne, en Toscane, nous ravit avec le Panforte, fourré à l’orange et amande et les Ricciarelli, biscuits de Noël aux amandes.

En suivant les parfums en direction du Sud, ils sont encore plus nombreux. Dans les Pouilles, les Cartellate, à l’anis, au moût et à la cannelle. Les Struffoli de Campanie, boulettes de pâte frite recouvertes de miel, que l’on trouve également en Ombrie et dans les Marches sous le nom de Cicerchiata. Les douceurs de Noël calabraises sont les figues sèches fourrées. De vrais dons pour un doux Noël.

panettone-4
Douceurs de Noël

Panettone

Panettone, douceurs de Noël La légende dévoilant les origines du Panettone, des douceurs de Noël italiennes le roi, raconte qu’à la cour du Duc Ludovico il Moro à Milan, se tint un grand déjeuner pour la veille de Noël. Pour l’occasion on prépara un dessert spécial qui brûla...

Lire la suite