AccueilConso-acteurs#SalviamoLeApi, la société civile appelle à une véritable transition écologique sans pesticides en ...

#SalviamoLeApi, la société civile appelle à une véritable transition écologique sans pesticides dans l'UE

La coalition #SalviamoLeApi et les agriculteurs - promoteur de l'initiative citoyenne européenne homonyme (ICE), #savebeesandfarmers - a appelé les gouvernements et les eurodéputés à demander une véritable transition écologique, sans pesticides, dans l'UE.

L'occasion est liée au projet de réforme du cd Règlement sur les pesticides que la Commission européenne s'apprête à présenter au Parlement européen et au Conseil. Et la nécessité de réduire concrètement l'utilisation des pesticides, dans les plus brefs délais.

1) #SaviamoleApi et les agriculteurs

1,2 million de signatures ont été collectés grâce à 79 organisations de la société civile, dont également Égalité uniquement, en soutien à l'initiative citoyenne européenne "Sauvons les abeilles et les agriculteurs". Dans le but d'inciter la Commission européenne à adopter une proposition de règlement de l'UE qui prescrit :

- la suppression progressive de l'utilisation des pesticides. -80% d'ici 2030, -100% d'ici 2035. A partir des 55 substances actives les plus toxiques et dangereuses, pour la santé humaine et les écosystèmes,

- des mesures efficaces pour la récupération de la biodiversité, l'augmentation de la SAU (Surface Agricole Utile) dédiée à l'agriculture biologique, le soutien aux recherche en agroécologie (sans pesticides ni OGM),

- un accompagnement adéquat des agriculteurs dans la nécessaire transition vers l'agroécologie, selon les Recommandations de la FAO (2019). Avec une attention particulière aux petites exploitations agricoles diversifiées et durables. (1)

2) Pesticides, herbicides, fongicides. Urgence toxique en Europe

PAN (Réseau d'action sur les pesticidesEurope a coordonné la coalition #SalviamoLeApi et les agriculteurs (Sauvez les abeilles et les agriculteurs), au cours de la dernière année, dans certaines initiatives qui aident à comprendre l'urgence en cours.

2.1) Pollution domestique, substances toxiques

Pollution domestique. L'analyse des poussières dans les chambres de 21 habitations en milieu rural d'autant de pays membres a révélé la présence constante de résidus de pesticides, avec une coexistence dangereuse moyenne de 8 molécules et pics de 23 substances actives en Belgique. (2)

Substances toxiques. L'exposition des consommateurs européens à 55 substances particulièrement nocives pour la santé et l'environnement, dont reg. CE 1107/09 avait prescrit le remplacement, il a au contraire augmenté jusqu'à 50% au cours de la dernière décennie. Comme le montrent les analyses menées sur les fruits et légumes Fabriqué en UE (rapport #Le fruit interdit, 2022).

2.2) # BanToxic12

L'analyse par PAN Europe confirme que les États membres - plutôt que de remplir leur obligation d'interdire les pesticides les plus dangereux - ont toujours donné la priorité aux intérêts des monopoleurs de pesticides et de semences (Big 4). En plus de hall des grandes confédérations agricoles, il est. Coldiretti, à leur service. Dans un sens contraire aux recommandations des agences internationales (UNEP, Programme des Nations Unies pour l'environnement2020).

La campagne # BanToxic12 a été lancée ces derniers jours pour demander l'interdiction immédiate de 12 substances particulièrement toxiques, parmi les 55 précitées. Avec les demandes de :

- examen indépendant des règles de remplacement en 2022,

- arrêt immédiat des extensions, dérogations nationales et renouvellements systématiques,

- zéro résidu dans les aliments d'ici 2035.

2.3) SAIO (Statistiques sur les intrants et la production agricoles)

Il BreatheLife #SalviamoLeApi a également publié une lettre ouverte - adressée à la Commission, au Parlement et à la Présidence française du Conseil - sur la proposition de règlement européen sur les statistiques agricoles (Statistiques sur les intrants et la production agricoles). (sept)

Les objectifs pour réduire l'utilisation des pesticides déclaré par la Commission e réaffirmé par le Parlement européen dans la stratégie de l'UE Ferme à la fourchette elles n'ont en effet aucun sens lorsqu'elles ne reposent pas sur des données exactes et actualisées relatives à la consommation réelle de produits agrochimiques dans les États membres et sur des preuves scientifiques des risques liés à leur utilisation. (4)

3) Règlement UE 1107/09, 13 ans de service refusé

3.1) Théorie

Le rég. CE 1107/2009, cd Règlement sur les pesticides, aurait dû réduire l'utilisation de pesticides, d'herbicides et de fongicides, ainsi que les risques pour la santé publique et l'environnement qui en découlent. L'approbation des substances actives devait être conditionnée à la vérification de l'absence d'effets nocifs sur la santé humaine (y compris celle des groupes vulnérables), la santé et le bien-être des animaux, l'environnement et les eaux souterraines (article 4.2). Compte tenu également des effets cumulatifs et synergiques (effet cocktail).

3.2) Pratique

Les règles introduit par Règlement sur les pesticides, en fait, ils sont restés sur papier. Les données montrent comment l'agriculture européenne, au-delà des proclamations politiques et écoblanchiment, est resté ancré dans des pratiques agronomiques non durables. De plus, sans que les agriculteurs n'aient obtenu aucun avantage économique. En effet, leur dépendance vis-à-vis des produits agrochimiques s'est accrue, dont les coûts ont augmenté bien plus que les prix des matières premières agricoles. Comme ça:

- la gestion des parasites en agriculture elle reste principalement confiée aux pesticides, par l'utilisation de semences tannées (c'est-à-dire recouvertes de substances toxiques) et de multiples pulvérisations répétées,

- consommation de pesticides n'ont pas diminué du tout, comme spectacle leurs données de vente,

- 'Gestion intégrée des ravageurs avec des pratiques agronomiques traditionnelles (par exemple, la rotation des cultures, les cultures de couverture, l'utilisation de zones tampons pour stimuler la lutte naturelle contre les ravageurs, le désherbage mécanique) reste en fait reléguée à l'agriculture biologique,

- connaissances des agriculteurs de l'UE sur les alternatives non chimiques et les méthodes préventives de lutte antiparasitaire n'ont pas augmenté de manière significative. (5)

4) UE, la proposition de réforme à venir

La Commission européenne présente le 22.6.22 une proposition de réforme du reg. CE 1107/09 qui vise théoriquement à réduire l'utilisation et les risques des pesticides de 50% d'ici 2030. Cependant, cela ne suffit pas à enrayer le déclin de la biodiversité, déjà stigmatisé par la Cour des comptes européenne (2020), ni la pollution des eaux et des sols et les atteintes à la santé humaine.

La proposition - peu efficace en soi - il est aussi attaqué par les hall des monopoles de pesticides et de semences (Big 4). Qui revendiquent la nécessité de produire plus de nourriture, peu importe ce qu'il faut. Aujourd'hui, même avec la fausse rhétorique de la guerre en Ukraine, dont l'impact sur la sécurité alimentaire global est plutôt de se référer aux spéculations de Corporation A B C D (IPES, 2022).

5) Demandes #SalviamoLeApi aux institutions de l'UE

Société civile qui participe et adhère à la coalition #SalviamoleApi demande donc aux représentants des institutions européennes et des populations d'aborder la réforme en question avec la lucidité nécessaire pour :

- introduire des objectifs contraignants pour une élimination progressive mais complète des pesticides. Considérant quels indicateurs sont les ventes et la fréquence d'application des produits agrochimiques,

- consolider les subventions de la PAC et Plans stratégiques nationaux les objectifs concrets de réduction des pesticides,

- interdire immédiatement les pesticides hautement dangereux et stopper toute dérogation à leurs interdictions,

- interdire l'importation de produits agricoles et alimentaires contenant des résidus de pesticides non autorisés dans l'UE, ou supérieurs aux niveaux maximaux autorisés, sans exception,

- empêcher laExporter de pesticides interdits dans l'UE (ex. paraquat).

6) Conclusions provisoires

pesticides et d'autres agrotoxiques sont omniprésents - même dans les zones où ils ne sont pas appliqués, comme vu - et contaminer irréversiblement les sols, eaux souterraines e ceux de surface.

»Construisons ensemble un avenir où l'utilisation des pesticides devient l'exception et non la règle".

Des sols sains et une biodiversité sont nécessaires, capable de garantir la résilience de la production face au changement climatique, à la sécheresse et à l'assèchement des terres qui, en Méditerranée, tendent de plus en plus à la désertification. La transition écologique n'est pas un dîner de gala et petits agriculteurs, vôtre premiers protagonistes, doit être soutenu par des mesures adéquates.

Dario Dongo

Notes

(1) Marta Strinati, Dario Dongo. #Sauvons les abeilles, dernier appel pour la collecte de signatures en Italie. CADEAU (Grand commerce alimentaire italien). 26.10.2020,

(2) Marta Strinati. Pesticides dans la chambre. Les analyses de l'ICE Save Bees. CADEAU (Grand commerce alimentaire italien). 21.09.2021,

(3) Marta Strinati. Pesticides, appel à la collecte et à la publication de données fiables. CADEAU (Grand commerce alimentaire italien). 30.5.22,

(4) Dario Dongo, Giulio Cortese. #SalviamoLeApi, un appel de la société civile sur la réforme des pesticides dans l'UE. CADEAU (Grand commerce alimentaire italien). une

(5) Dario Dongo, Silvia Giordanengo, Pesticides en danger, le Médiateur européen critique la Commission. CADEAU (Grand commerce alimentaire italien). 19/01/2021

+ messages

Dario Dongo, avocat et journaliste, docteur en droit alimentaire international, fondateur de WIISE (FARE - GIFT - Food Times) et Égalité.

Articles connexes

Articles récents

Commenti récentes

Traduire "