AccueilConso-acteursLa Suède et la société civile appellent à l'interdiction de la publicité indésirable...

La Suède et la société civile appellent à l'interdiction de la publicité sur la malbouffe destinée aux mineurs

Les représentants de la société civile suédoise demandent au gouvernement d'assumer la responsabilité de la détérioration continue de l'état de santé des mineurs, causée par une alimentation déséquilibrée, et d'interdire la publicité sur la malbouffe destinée aux mineurs (1,2).

Le problème posé dans le pays scandinave est évidemment répandu dans tous les pays du Vieux Continent, y compris les îles. Il est donc temps pour l’Europe de réformer la directive défaillante sur les services de médias audiovisuels (AMSD).

1) Suède, malnutrition généralisée

 Malnutrition en Suède, c'est un problème de plus en plus grave. Une enquête récente de l'organisation Generation PEP, engagée dans la promotion d'un mode de vie sain et actif, montre que seulement 3 % des mineurs suivent un régime alimentaire conforme aux directives de l'Agence suédoise de l'alimentation. Seuls 40 % des enfants et adolescents suédois consomment quotidiennement des fruits et/ou des légumes. La consommation de poisson est inférieure et celle de charcuterie et de viande est supérieure aux recommandations nutritionnelles. (3)

La prévalence L'obésité et le surpoids augmentent avec l'âge, de 10 % chez les enfants de 4 ans jusqu'à 30 % chez les jeunes de 16 à 29 ans. Ces conditions augmentent considérablement la détresse mentale et le risque de contracter des maladies non transmissibles (MNT) graves et chroniques telles que le cancer, le diabète de type 2 et les maladies cardiovasculaires. Ce qui représente à son tour l’une des principales causes de décès prématurés, en Suède comme ailleurs. (4)

2) Influence de la publicité sur les choix alimentaires des mineurs

Habitudes alimentaires ils se forment dans la famille, dans les cantines scolaires, mais aussi grâce aux stimuli qui viennent de la société. Et ces dernières années, l’offre sur le marché et la publicité en faveur des aliments ultra-transformés et de la malbouffe ont augmenté de façon exponentielle. Selon les données de l'UNICEF Suède et de la Heart and Lung Foundation, 80 % de toutes les publicités alimentaires sont liées à des produits aux profils nutritionnels déséquilibrés. Un chiffre conforme aux conclusions des conclusions du JRC européen datant de 2018. (5)

PublicitéDe plus, elle a une grande influence sur les choix alimentaires des enfants et des mineurs. (6) La revue scientifique 'L'effet de la publicité sur écran sur l'apport alimentaire des enfants» (Russel et al., 2019), en passant en revue une série d'études menées dans divers pays, démontre :

– une relation causale directe entre l'exposition des enfants à la publicité audiovisuelle de produits alimentaires aux mauvais profils nutritionnels et leur consommation,

– une augmentation moyenne de 60 kcal/jour de l’apport énergétique chez les enfants exposés uniquement à la publicité télévisée sur la malbouffe. (7) Probablement en croissance, avec la diffusion généralisée des smartphones, des réseaux sociaux et du « partage de vidéos en ligne ».

3) Responsabilité du gouvernement

Organisations Les signataires de l'appel invoquent la responsabilité du gouvernement suédois qui doit donc prendre des mesures pour inverser cette mauvaise tendance. La Suède adhère à la Convention des Nations Unies relative aux droits de l'enfant, l'État a donc l'obligation de garantir des règles efficaces pour protéger les enfants de la commercialisation d'aliments à haute teneur énergétique et aux profils nutritionnels déséquilibrés.

en 1991 La Suède a interdit la publicité audiovisuelle destinée aux enfants de moins de 12 ans, mais ne s'intéresse qu'aux médias radiophoniques et télévisés. Cette loi a cependant été surmontée par l’évolution technologique et le changement radical des habitudes sociales survenu au cours des trois dernières décennies. Aujourd’hui, en effet, les mineurs sont la cible de publicités sur le Web et sur les réseaux sociaux, ainsi que de parrainages d’événements sportifs.

Le gouvernement La Suède doit donc s'engager à revoir et à mettre à jour la législation, afin qu'elle soit efficace dans la protection de la santé des mineurs. Cette demande correspond, entre autres, à une prise de conscience et à un avis largement partagés par les parents d'enfants. Dont 67%, dans une enquête menée en Suède par la Fondation "Cœur et Poumon", déclarent que leurs enfants sont influencés dans leurs choix alimentaires par la publicité qui devrait donc être soumise à des restrictions.

4) Perspectives suédoises

Livsmedelsverket, l'Agence suédoise de l'alimentation, a demandé l'aide des citoyens - avec une approche de science citoyenne (8) - pour identifier des outils utiles pour promouvoir une consommation alimentaire saine et durable, pour la santé humaine et environnementale.

Un panel de 60 citoyens discuté avec les experts de l'Agence, en 2023, dans différents groupes de travail qui considèrent également l'influence du marketing sur la consommation alimentaire, pour proposer des suggestions que le gouvernement se chargera de mettre en œuvre. (9)

Suèdec'est du moins l'un des pays du Vieux Continent où le « système du trou de serrure », un FOPNL (Front-of-Pack Nutrition Labelling), similaire à certains égards au Nutriscore, est appliqué depuis des décennies. Ses consommateurs ont ainsi la possibilité de consulter les profils nutritionnels des aliments figurant sur l'étiquette. (dix)

5) La directive sur les services de médias audiovisuels, le problème européen non résolu

Organisations Si la société civile suédoise a le mérite d'affirmer une position claire et sans compromis, la santé publique doit primer sur le business lucratif des producteurs de malbouffe et de l'industrie publicitaire qui les sert. La même chose ne se produit pas dans des pays comme l’Italie, où l’obésité et le surpoids chez les enfants et les mineurs sont également répandus, mais où les organisations de consommateurs restent silencieuses, voire sponsorisées par Big Food.

Persistance en Europe de la marketing la malbouffe prédatrice – que l’UNICEF avait déjà dénoncée en 2019, au niveau mondial (11) – démontre l’échec total de la directive sur les services de médias audiovisuels (AMSD) à protéger les mineurs, comme cela a déjà été observé. (12) Et les réponses des États individuels – déjà mises en œuvre au Royaume-Uni, annoncées en Allemagne et invoquées en France (13,14,15) – ne peuvent pas résoudre la crise de santé publique affectant l’ensemble de la macrorégion, comme l’atteste l’OMS Europe. (16)

Des limites sont nécessaires obligatoire et uniforme sur le marché unique européen, surveillance du « marketing destiné aux enfants » et des profils nutritionnels des aliments annoncés avec tous les outils en ligne et hors ligne (y compris les plateformes de « partage de vidéos en ligne » et de « médias sociaux »), déclaration obligatoire par les opérateurs dans le marché unique européen. Critère S (Social) parmi les ESG, dans les bilans de due diligence. (17)

Dario Dongo et Alessandra Mei

Notes

(1) Les signataires de l'appel en Suède sont :

– Ulrika Årehed Kågström, secrétaire générale de la Fondation Cancer
– Kristina Sparreljung, secrétaire générale de la Fondation Cœur-Poumon
– Jan Bergtoft, secrétaire général des consommateurs suédois
– Pernilla Baralt, secrétaire générale de l'UNICEF Suède

(2) Interdire la publicité pour des aliments malsains auprès des enfants et des jeunes. Sydsvenska. 1.1.24/XNUMX/XNUMX http://tinyurl.com/3j8mf9y8

(3) Rapport Génération PEP http://tinyurl.com/2k2s36vf

(4) Surpoids et obésité. Autorité de santé publique de Suède http://tinyurl.com/58y6tsv8

(5) Marta Chanté. La nourriture pour bébé, 68% est de la malbouffe. Recherche européenne. GIFT (Great Italian Food Trade ). une

(6) Marta Chanté. L’effet bénéfique de l’interdiction de la publicité pour la malbouffe dans les bus londoniens. GIFT (Great Italian Food Trade ). une

(7) Simon J Russell, Helen Croker, Russell M Viner. L'effet de la publicité sur écran sur l'apport alimentaire des enfants : une revue systématique et une méta-analyse. Examens de l'obésité. 21.12.18 https://doi.org/10.1111/obr.12812

(8) ECSA (Association européenne pour la science citoyenne). 2015. Dix principes de la science citoyenne. Berlin http://doi.org/10.17605/OSF.IO/XPR2N

(9) Livsmedelsverket (Agence alimentaire suédoise). Le groupe de citoyens a donné des conseils sur la façon de manger sainement et durablement. 15.6.23 http://tinyurl.com/2m9b3y69

(10) Pitt S, Julin B, Øvrebø B, Wolk A. Étiquettes nutritionnelles sur le devant de l'emballage : comparaison du trou de serrure nordique et du Nutri-Score dans un contexte suédois. Nutriments. 2023 ; 15(4):873. https://doi.org/10.3390/nu15040873

(11) Dario Dongo, Sabrina Bergamini. Climat, marketing prédateur et santé des enfants. Rapport Unicef. GIFT (Great Italian Food Trade ). une

(12) Dario Dongo, Andrea Adelmo Della Penna. « Directive sur les services de médias audiovisuels » et protection des mineurs contre le marketing de la malbouffe. GIFT (Great Italian Food Trade ). une

(13) Dario Dongo. Angleterre, stop à la publicité pour la malbouffe grâce au Health and Care Bill. GIFT (Great Italian Food Trade ). une

(14) Marta Chanté. L'Allemagne impose de nouvelles limites au marketing de la malbouffe pour les enfants. GIFT (Great Italian Food Trade ). une

(15) Marta Chanté. France, 50 mille signatures contre le marketing de la malbouffe. GIFT (Great Italian Food Trade ). une

(16) Sabrina Bergamini, Dario Dongo. Obésité, obésité infantile et marketing. Rapport OMS Europe 2022. GIFT (Great Italian Food Trade ). une

(17) Dario Dongo. Rapport de développement durable, ESG et due diligence. CADEAU (Grand Commerce Alimentaire Italien). 18.7.22

+ de publications

Dario Dongo, avocat et journaliste, docteur en droit alimentaire international, fondateur de WIISE (FARE - GIFT - Food Times) et Égalité.

Alessandra Mei
+ de publications

Diplômée en droit de l'Université de Bologne, elle a suivi le Master en droit alimentaire de la même université. Rejoignez l'équipe de prestations de WIISE srl en vous consacrant à des projets de recherche et d'innovation européens et internationaux.

Articles connexes

Articles récents

Commenti récentes

Traduire "