Consom-acteurs

World Economic Forum, le rapport d’Oxfam

World Economic Forum, le rapport d’Oxfam

A la veille du World Economic Forum à Davos, Oxfam présente le rapport Working for The Few. L’analyse, diffusée le 20 janvier 2014, met en évidence les conséquences inacceptables des inégalités entre riches et pauvres.

Oxfam dénonce l’action des élites économiques sur les classes dirigeantes, qui a construit un monde dans lequel 85 super fortunés possèdent à eux seuls autant que la moitié de la population mondiale. Une distorsion alimentée par le pouvoir de la classe aisée à orienter la politique en faveur de leurs propres intérêts.
 
Le scénario illustré par Oxfam n’est pas étanger au World Economic Forum, qui considère le déséquilibre des salaires comme la deuxième menace à la stabilité sociale et à la sécurité, à l’échelle globale, pour les 12-18 mois à venir. Oxfam demande aux participants au World Economic Forum – décideurs politiques et institutionnels – de transformer cette prise de conscience en un "engagement solennel" en vue d’une inversion de tendance. Un changement urgent, comme l’a précisé Olivier De Schutter, Rapporteur Spécial sur l’Alimentation aux Nations Unies pendant 6 ans, dans son rapport final à l’assemblée de l’ONU.