Huile de palme

Huile de palme Altroconsumo

Huile de palme Altroconsumo

Huile de palme, Altroconsumo dénonce. Lorenzin et Andriukaitis se dérobent

Concernant les aliments qui contiennent de l’huile de palme, Altroconsumo a détecté des niveaux de dangereux contaminants supérieurs aux limites. L’association demande au Ministre de la Santé Beatrice Lorenzin et au commissaire UE Vytenis Andriukaitis de prendre d’urgentes mesures. Dario Dongo, fondateur de Great Italian Food Trade, évoque « une alarme à affronter au même titre que d’autres dangers en matière de sécurité alimentaire. Non seulement en Europe, mais aussi en Italie, suivant le rég. CE 178/02 (articles 19, 14) ».

Les analyses effectuées par Altroconsumo (publiées le 16 juin) sur snacks, biscuits, chips et lait pour nouveaux-nés contenant la graisse tropicale, ont relevé la présence de GE et 3-MCPD, cancérigènes et toxiques pour les reins et les testicules, si absorbés en quantités excessives. Il suffit de manger un snack et un biscuit pour dépasser le seuil indiqué le 3 mai 2016 par l’EFSA.

Lorenzin et Andriukaitis devront ainsi se confronter au thème huile de palme.

« La portée des risques liés à la consommation d’huile de palme – dont Altroconsumo a fourni les preuves – s’ajoute aux considérations sur la conscience qu’en avaient depuis des années les grands utilisateurs. Une autre affaire pour la justice », clame Dario Dongo.

A propos de l'auteur

GIFT

GIFT

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire